Mardi, 20 février 2024

Sports

Temps de lecture : 2 min 8 s

Coupe Autocar Jeannois : Un véritable retour à la normale 

Janick Émond
Le 12 mai 2023 — Modifié à 08 h 32 min le 12 mai 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Coupe Autocar Jeannois : Un véritable retour à la normale 

Maintenant que la portion des courses d’hiver est passée, il est temps de faire place aux évènements principaux de la saison de la Coupe Autocar Jeannois. Et avec le beau temps, arriveront en plus grand nombre les coureurs lors de ces 13 courses restantes.  

Depuis le début mai, déjà six courses du circuit se sont tenues. Selon la présidente de la Coupe Autocar Jeannois, Isabelle Tremblay, la participation était bonne. 

« Dans les dernières années, surtout depuis la pandémie, on avait perdu un bon nombre de participants. Mais jusqu’à présent cette saison, on voit qu’on commence à revenir avec un nombre de coureurs similaire aux années prépandémie », indique-t-elle.  

Ce qui est surtout encourageant pour l’organisation, c’est que le taux de participation est en hausse lors des courses les moins populaires, soit les courses d’hiver.  

« On a toujours moins de coureurs dans cette première portion de la saison. Là, nos six premiers évènements sont passés, le beau temps est arrivé, et les coureurs devraient être présents en plus grand nombre lors des courses qui s’en viennent. » 

Circuit méconnu 

Isabelle Tremblay souligne que l’organisation s’affaire à travailler afin de mieux se faire connaitre. Que ce soit auprès des nouveaux adeptes de la course à pied ou même chez les membres actifs, certains ne réalisent pas que la Coupe Autocar Jeannois est un circuit de 19 courses réparti sur toute une année.  

« On se rend compte qu’il y a quand même plusieurs coureurs qui se présentent aux courses en pensant que c’est seulement un évènement unique. Donc, on travaille à transmettre l’information qu’il y a tout un circuit qui tient ces courses-là et ainsi attirer les participants à courir lors de plus d’évènements. » 

Remonter la pente 

La présidente du circuit ne le cache pas, lors des dernières années, la course à pied a connu un petit creux de vague. Mais aujourd’hui, on semble remonter la pente.  

« On a beaucoup de commentaires de gens qui disent s’être mis à la course à pied durant la pandémie. Et tranquillement, grâce au bouche-à-oreille notamment, on réussit à aller chercher ces gens-là pour qu’ils commencent à participer aux courses du circuit. » 

Amical 

Isabelle Tremblay met beaucoup l’accent sur ce point. La Coupe Autocar Jeannois est un circuit très accessible et accueillant.  

« Quelqu’un qui veut performer et battre ses temps, il peut le faire sur nos courses. À l’opposé, quelqu’un qui commence la course et qui veut se lancer un défi va aussi trouver son compte dans notre circuit. » 

Elle ajoute : « On a des coureurs qui s’encouragent et qui sont là pour se supporter. Par exemple, lors d’une course cette saison, une participante qui était plus lente a eu l’appui d’autres coureurs pour l’accompagner et l’encourager à continuer pour ne pas qu’elle se sente seule ou trop lente. Il y a vraiment un bel esprit de solidarité. » 

Lors de certaines courses, on peut voir des jeunes de 4 ans courir sur de petites distances. Le participant le plus âgé, lui, a plus de 80 ans. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour avoir du plaisir à courir. 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES