Mercredi, 19 juin 2024

Chroniques

Temps de lecture : 2 min 5 s

Dis, que deviendras-tu?

Le 06 juillet 2023 — Modifié à 13 h 57 min le 06 juillet 2023
Par Mélyna Girard

Jasette de la gazette

Quand j’étais toute petite, j’avais un rendez-vous quotidien avec ma télévision cathodique (celle au postérieur protubérant), et surtout, avec Bernard Derome. Du haut de mes 2 ans, je vouais un culte à son énergie, et j’embrassais avec la langue l’écran à pixels trois couleurs. Il faisait partie de ma vie. À cette époque, ce qu’il disait m’importait peu, mais en moi est née la tradition de me diriger vers ma séance d’information quotidienne.

Plus tard, ma télévision a maigri, l’internet est entré dans ma vie, j’ai quitté le nid familial et mes habitudes de téléjournal. Je me dirigeais vers les journaux papier, vers les sites de nouvelles en ligne pour sortir de mon miroir, savoir et apprendre. Et puis, j’ai eu des enfants et surtout, mon cellulaire est devenu, pas à pas, l’extension de moi-même. Aujourd’hui, je ne me dirige plus vers la nouvelle puisqu’on m’a conditionnée à ce qu’elle vienne à moi. Je la vois apparaitre entre une recette, une photo de plante et parfois je clique. Parfois, si le sujet a rompu mon défilement semi-catatonique, je brise ma passivité et vais chercher à en savoir plus, par curiosité ou intérêt. Un peu caricatural, me direz-vous? Non.

Je la comprends la machine, j’en ai fait ma carrière, comment ça se passe en dessous, comment profiter des opportunités offertes par la technologie, en tant que média et en tant qu’annonceur. Je les vois, les statistiques. Tu es passif, comme moi, comme les enfants devant leurs vidéos de 10 secondes, sans profondeur.

Changeons d’angle, à quoi sert la nouvelle, régionale ou locale, pour toi? Savoir les mouvements de ta société, la tienne. Savoir ce qui se passe au coin de ta rue, la tienne. Être mis au courant des projets pour lesquels tu t’opposerais peut-être, le sachant. Savoir qu’à Métabetchouan une nouvelle grange resto ouvre ses portes, qu’un nouveau festival nait à Hébertville, que la route est fermée en raison d’un accident, qu’un enfant est mort, que l’hôtel de ville est en feu, qu’un maniaque se promène avec un couteau, que la ville a fermé, pourquoi il y a de la boucane?

Que deviendras-tu si ta seule source d’information est Meta, lorsque (pas SI, LORSQUE) il coupera les ponts entre nous? Il te restera les TikTok, les memes, les publicités et une publication malaisante de ton ami du secondaire, mais tu ne sauras pas ce qui se passe à deux rues de chez toi. On veut te la dire, la nouvelle, et ce GRATUITEMENT. On veut l’emmener de force vers toi, qui est passif, parce qu’elle te sert, que tu en prennes conscience ou pas. Romps la passivité, engage-toi, mets-toi en action, informe-toi. Ne deviens pas stupide et amorphe.

La citation de Jean-François

« La civilisation démocratique est entièrement fondée sur l’exactitude de l’information. Si le citoyen n’est pas correctement informé, le vote ne veut rien dire. »

— Jean-François Revel


Chaque semaine, un membre de l’équipe de Trium Médias prend parole sur un sujet de son choix, c’est La Jasette de la gazette.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES