Jeudi, 22 février 2024

Extra

Temps de lecture : 1 min 31 s

La fébrilité est à son comble au sein de l’organisation

Le 20 juillet 2022 — Modifié à 08 h 24 min le 20 juillet 2022
Par Mélyna Girard

La fébrilité est à son comble au sein de l’organisation

Contenu commandité

Après deux ans sur pause, la fébrilité est à son comble au sein du comité organisateur de la Traversée internationale du lac St-Jean, à l’aube du lancement de la 68e édition qui aura lieu le 23 juillet prochain.

« Nous sommes fébriles, ça fait longtemps que nous attendons avec l’espoir de reprendre là où nous avons laissé les choses en 2019. Nous avons hâte de lancer les festivités et nous sommes confiants que la population répondra présente comme à son habitude », affirme le président du conseil d’administration de la Traversée internationale du lac St-Jean, Olivier Levesque.

En effet, le président s’attend à un retour des choses à la normale.

« Notre programmation est très intéressante cette année, alors je crois que la Place de la Traversée sera bondée au cours de la fin de semaine de spectacles. D’ailleurs, la vente des passeports a littéralement explosé lors de leur sortie. Cela fait deux ans que nous n’avons pas eu une programmation complète, alors celle de cette année a été très bien accueillie », ajoute-t-il.

Est- ce que 2022 sera aussi festif que 2019, qui coïncidait avec le 65e anniversaire de la Traversée? Le président assure que oui, à la différence près qu’il y aura un spectacle en moins. En effet, un concert spécial avait eu lieu cette année-là afin de souligner ce moment important. Fait intéressant, la pause forcée engendrée par la pandémie n’a pas refroidi les ardeurs des membres du comité organisateur. En effet, les bénévoles sont demeurés mobilisés au cours des deux dernières années, si bien qu’aucun recrutement n’a été à faire pour rassembler le comité organisateur de l’événement.

« Le fait que tout le monde soit resté en poste montre à quel point les Robervalois ont la Traversée à cœur. Nos bénévoles sont encore là, notre conseil d’administration aussi. Ils ont toujours été dévoués et la situation que nous avons connue ne les a pas découragés. Les gens ont hâte que ça revienne, alors ils sont restés afin de faire de cette 68e édition un événement digne de celles d’avant la pandémie », conclut M. Levesque.

Pour en savoir plus sur  la 68e édition de la Traversée internationale du lac St-Jean, consultez notre cahier spécial.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES