Jeudi, 22 février 2024

Culture

Temps de lecture : 1 min 33 s

Après Drag en chaleur en 2023

Le spectacle de drag Exubérance débarque à Dolbeau-Mistassini et Alma

Serge Tremblay
Le 31 janvier 2024 — Modifié à 09 h 00 min le 31 janvier 2024
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Le spectacle de drag Exubérance débarque à Dolbeau-Mistassini et Alma

Les paillettes, l’exagération et le glamour s’empareront du Vox Populi de Dolbeau-Mistassini et du Café du Clocher d’Alma, les 2 et 3 février prochains. Le spectacle de drag queens Exubérance y sera présenté dans une ambiance très festive.

L’an passé, le spectacle Drag en chaleur avait connu un vif succès dans ces mêmes salles. Une réception qui a incité l’organisateur, le Dolmissois Manuel Potvin-Lemieux, à récidiver pour une seconde fois.

« L’an dernier, c’était une première expérience au Lac et ça s’est vraiment bien passé. Les gens ont aimé ça, les billets se sont bien vendus et on était sold out pour tous nos spectacles. On avait des numéros de diva, d’autres plus pop ou en duo et on a pu voir ce à quoi le public réagissait le mieux. On s’adapte en conséquence et je crois que l’on tient une belle formule », explique-t-il, lui qui endosse le rôle de la drag queen Blueberry Moore.

Entre autres, on devrait y retrouver beaucoup de chansons francophones et des numéros qui raviveront la nostalgie du début des années 2000. Le spectacle réunira sur scène des drag queens et un drag king professionnels dans une prestation qui se veut à la fois drôle et exubérante.

Sans jugement

« Ce que j’ai le goût de dire aux gens, c’est que vous soyez issus des communautés LGBTQ+ ou non, venez voir, laissez votre jugement à la maison et vous passerez une belle soirée. Je viens de Dolbeau-Mistassini et j’y ai encore des amis qui sont venus nous voir l’an dernier. Ils avaient quelques préjugés et sont venus au départ parce qu’ils voulaient encourager un ami, mais à la fin, ils ont vraiment trouvé que c’était un spectacle à voir. »

Du même coup, souligne Manuel Potvin-Lemieux, l’objectif est aussi d’offrir une occasion aux personnes qui se questionnent par rapport à leur propre sexualité ou identité de rencontrer d’autres gens qui vivent une situation similaire.

« D’abord et avant tout, je veux que ce soit un safe space (espace sûr) pour tout le monde. »

La demande est là

Et pour ceux et celles qui doutent de l’attrait de ce genre de spectacle en région : les billets sont déjà tous vendus au Café du Clocher d’Alma. Il en reste toutefois quelques-uns en vue de la soirée du 2 février au Vox Populi.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES