Mercredi, 28 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

Le préfet Luc Simard attend beaucoup plus de la SAAQ

Denis Hudon
Le 23 août 2022 — Modifié à 17 h 06 min le 23 août 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le préfet Luc Simard attend beaucoup plus de la SAAQ

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) n’a pas l’intention d’implanter un nouveau centre de services à Dolbeau-Mistassini, comme le réclame le milieu. Elle n’exclut toutefois pas la possibilité de bonifier son offre de services dans la communauté.

Des voix s’élèvent depuis des années dans la MRC Maria-Chapdelaine pour réclamer davantage de services sur son territoire afin de mieux desservir la population. Les élus demandent notamment à la SAAQ de transformer son point de services de Dolbeau-Mistassini en un véritable centre.

La porte-parole média pour la SAAQ, Sophie Roy, a répondu ainsi par courriel à notre demande d’entrevue.

Elle mentionne que la SAAQ a envoyé une communication écrite à la MRC Maria-Chapdelaine le mois dernier, à ce sujet.

« Pour ce qui est d’implanter un nouveau centre de services dans la région de Dolbeau-Mistassini, nous avons informé la MRC que nous estimons que la couverture régionale offerte par les trois centres du Saguenay-Lac-Saint-Jean est suffisante pour desservir la clientèle ».

La porte-parole poursuit : « Par contre, nous explorons la possibilité de déployer, au cours de l’automne, un poste examinateur pour les examens théoriques de conduite chez le mandataire de Dolbeau-Mistassini afin de bonifier les services de proximité. »

Elle ajoute que des discussions à cet égard sont en cours actuellement.

Rappelons que la Chambre de commerce opère le comptoir d’Immatriculation Maria-Chapdelaine à titre de mandataire privé pour la SAAQ.

Poursuivre le combat

Une réponse bien loin de satisfaire le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Luc Simard, et qui entend bien revenir à la charge dans ce dossier.

« Il est faux de dire que la couverture régionale est suffisante pour desservir la clientèle. Ce n’est pas le cas dans notre MRC. Oui, un poste d’examinateur dans notre MRC, on ne peut que s’en réjouir, mais on veut beaucoup plus, avec des services ici, dans notre secteur », rappelle le préfet.

Celui-ci considère que cette réponse de la SAAQ aux demandes de la communauté démontre une fois de plus une méconnaissance des réalités en région.

Luc Simard n’accepte toujours pas le fait que sa population doive se taper des heures de route, vers Alma ou Roberval, pour obtenir des services gouvernementaux.

Pour le préfet, les demandes du milieu demeurent toujours les mêmes, une plus grande accessibilité aux services gouvernementaux dans la MRC.

Luc Simard entend profiter de la présente campagne électorale au Québec pour connaître les intentions de chaque candidat en termes de services de proximité pour la population de la MRC Maria-Chapdelaine.

Actuellement, le bureau dolmissois offre notamment des services en lien avec le permis de conduire, la carte d’assurance maladie, en apprenti conducteur et en immatriculation.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES