Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 57 s

Le Groupe BR Métal investit 2,3 M$

Denis Hudon
Le 12 juillet 2022 — Modifié à 08 h 40 min le 12 juillet 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le Groupe BR Métal investit 2,3 M$ dans l’agrandissement de ses installations de la rue Gustave-Dessureault et dans l’acquisition d’équipements industriels de la plus récente technologie. L’entreprise en croissance ces dernières années, va ainsi doubler sa capacité de production tout en diminuant ses coûts de production.

Une découpeuse au laser dernier cri de 1,3 M$ pourra ainsi intégrer l’atelier en cours de construction (45 pieds par 100 pieds), dans la partie arrière de l’entreprise. Un autre agrandissement (20 pieds par 125 pieds), cette fois en façade, accueillera les bureaux pour les huit dessinateurs-concepteurs. Un générateur d’ozone, un gaz utilisé pour la découpe au laser, complète l’investissement.

« Avec le même nombre d’employés, on va pouvoir doubler notre capacité de production. Même que deux de nos employés pourront ainsi être relocalisés ailleurs dans l’usine pour d’autres tâches. C’est un plus pour notre main-d’œuvre », explique Robin Boulianne, directeur général et coactionnaire avec Michel Turcotte.

Les travaux amorcés en mai dernier devraient être complétés d’ici à l’automne.

Directeur aux opérations et technicien en génie mécanique, Michel Turcotte ajoute que le projet permettra à l’entreprise d’être très autonome.

« Tout, ou à peu près, va se faire ici, dans nos installations, mise à part pour l’usinage où l’on continue en sous-traitance avec une entreprise locale. Avec ces nouveaux investissements, on prend une longueur d’avance sur la concurrence et on se positionne pour l’avenir ».

Diversité d’activités et plus grande autonomie

L’entreprise qui compte une cinquantaine d’employés connaît une croissance annuelle de l’ordre de 10 % à 15 % ces dernières années. La pandémie n’a pas ralenti la production.

L’une des grandes forces du Groupe BR Métal et qui lui permet de traverser des périodes plus difficiles, est selon les deux actionnaires, la diversité des champs d’activités. L’entreprise compte quatre grandes spécialités : division BR avec Aluco et ses produits finis en aluminium pour véhicules, Mobilierpublic.com spécialisé dans la conception et la fabrication de mobiliers urbains, BR Industrie pour la fabrication sur mesure pour des produits plus pointus et BR Peinture industrielle pour la finition de ses produits avec de la peinture électrostatique.

Son marché naturel est la région et le Québec en général. Avec l’effervescence du mobilier urbain, Robin Boulianne voit un potentiel énorme pour l’avenir. Et pourquoi pas éventuellement percer le marché des États-Unis. Robin Boulianne et Michel Turcotte y songent sérieusement.

La pénurie de main-d’œuvre est par ailleurs une réalité qui n’épargne pas non plus une entreprise comme BR Métal. Elle doit accueillir trois travailleurs étrangers de la Tunisie et du Cameroun en octobre, pour des postes en soudure et en peinture.

« On a été pas mal chanceux jusqu’à maintenant, mais depuis deux ans environ, c’est plus difficile de recruter des travailleurs d’ici. On suit la tendance alors qu’on doit faire appel à des travailleurs outre-frontières pour continuer et croître. On bonifie nos conditions de travail pour assurer un avenir à l’entreprise », conclut Michel Turcotte.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES