Retour en force pour le Festival de la Gourgane d’Albanel

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Retour en force pour le Festival de la Gourgane d’Albanel
Le Festival de la Gourgane d’Albanel célébrait sa 46e édition. (Photo : Tirée de Facebook - Festival de la Gourgane)

La vie fourmillait dans la petite municipalité d’Albanel du jeudi 28 juillet au dimanche 31 juillet. C’est qu’ils ont été nombreux à fêter le retour du Festival de la Gourgane, qui s’est conclu par un franc succès.

C’est ce qu’indique la présidente du comité organisateur, Geneviève St-Pierre.

« Journée, après journée, après journée, ç’a été une édition record. On a eu de la pluie jeudi et vendredi, et ça n’a même pas paru dans les ventes. Les gens avaient tellement hâte d’être là. On ne peut pas dire qu’on est déçus, on est vraiment contents. On remercie tous les gens qui sont venus, sans eux, ça n’aurait pas été possible », lance-t-elle, un sourire dans la voix.

Les réjouissances ont débuté le jeudi soir avec la musique festive de Pépé et sa guitare et de Mononc’ Serge, qui ont performé devant un public de près de 3000 personnes. Une soirée record sur le plan des ventes, affirme Geneviève St-Pierre, ajoutant que « ç’a été le prélude pour le reste du festival ».

Vendredi avait le lieu le tournoi de grosse poche. 38 équipes se sont affrontées au jeu d’adresse qui, force est de l’admettre, connaît une popularité grandissante.

« Ç’a commencé à 8h le matin et ç’a fini à 6h le soir! Les gens ont vraiment aimé ça! C’est la première année que c’était l’Association de Cornhole Saguenay-Lac-Saint-Jean qui l’organisait, et ç’a été leur plus gros tournoi! »

La journée du vendredi s’est conclue en musique, notamment avec une prestation de la formation Radio Radio.

Un samedi endiablé

Le traditionnel mud drag, un « incontournable » du festival, s’est quant à lui déroulé dans la journée du samedi.

L’évènement a été couronné de succès alors que les milliers de spectateurs présents ont pu profiter d’une « température parfaite. »

En soirée, les festivaliers en ont vu de toutes les couleurs avec « L’Illumination des montgolfières », lesquelles avaient d’ailleurs survolé Albanel en matinée.

Les festivités se sont closes par le lancement de feux d’artifice, une activité « très appréciée par la population. » Ont également eu lieu des spectacles hommages à Joe Dassin et à CCR.

« Juste durant la soirée du samedi, on a eu environ 5000 à 7000 personnes. C’était noir de monde! », insiste Geneviève St-Pierre, ajoutant qu’il « va y avoir une 47e édition, ça, c’est sûr et certain! »

Les bénévoles au rendez-vous

Par ailleurs, le Festival de la Gourgane a pu profiter de la présence d’une centaine de bénévoles, contrairement aux appréhensions qui régnaient il y a seulement quelques semaines de cela.

« Des fois, il y en a qui donnait juste une heure ou deux de leur temps, sauf que pour nous, ça faisait toute la différence. Sans eux, on n’aurait jamais pu y arriver », soutient Geneviève St-Pierre, reconnaissante.

 

 

Partager cet article