Normandin : Le basketball continue sa croissance

Par Janick Émond
Normandin : Le basketball continue sa croissance

Décidemment, il y a une réelle culture du basketball qui est en train de s’installer dans les municipalités au nord du Lac-Saint-Jean. Avec le volet parascolaire en basketball à la Polyvalente de Normandin, les jeunes sont de plus en plus nombreux à dribbler avec la balle orange.

Le responsable du programme, François Potvin, se montre d’ailleurs très étonné du succès de l’option basketball cette année.

« Après une année covid comme on a vécu, je m’attendais à ce que soit plus difficile d’aller chercher des jeunes cette année. Mais finalement, on a eu plus d’inscriptions qu’à la normale. On est passé de trois à quatre équipes », mentionne-t-il.

On retrouve ainsi une équipe de niveau Juvénile (secondaire 4-5), une autre de niveau Cadet (secondaire 3) et deux de niveau Benjamin (secondaire 1-2).

« Difficile de dire ce qui explique ce succès. Est-ce qu’on assiste à une migration des jeunes vers d’autres sports ? Peut-être. Mais il faut dire que depuis la mise en place de ce programme il y a six ans, on travaille très fort pour faire grandir ce sport dans la communauté. »

François Potvin se réjouit également de voir qu’on retrouve beaucoup de jeunes de première et deuxième secondaire.

« On en a beaucoup qui arrivent du volet mini-basket d’Albanel. Et c’est bon pour le futur du programme et la pérennité du basketball dans le secteur. Il faut maintenant travailler pour garder ces jeunes-là intéressé et motivé à continuer le basketball tout leur secondaire. »

Niveau

François Potvin souligne également que le niveau de jeu a augmenté dans les dernières années.

« On sent que nos cohortes sont de plus en plus douées. Et les jeunes qui commencent avec nous, on voit qu’ils connaissent plus les notions du sport. Il faut dire que le basketball est un sport accessible aussi. Mais il y a encore de l’apprentissage à faire en ce qui concerne les règlements et le positionnement. Mais ça se passe très bien, ils apprennent rapidement. »

Les équipes de niveau Juvénile et Cadet connaissent de bons débuts de saison. Au Juvénile, la formation a remporté ses deux premiers matchs. Chez les Cadets, elle a remporté ses cinq premières parties.

« Pour nos Benjamins, c’est plus difficile, mais pour nous, l’important c’est le développement. Les résultats ne sont pas une priorité. »

Partager cet article