Les Opti-vites doivent s’armer de patience

Denis Hudon
Les Opti-vites doivent s’armer de patience
Club de patinage de vitesse Opti-Vites (Photo : Trium Médias - archives)

Les Opti-vites ne reprendront leurs activités pour la saison 2020-2021 qu’à la fin de septembre, peut-être même dans la première semaine d’octobre. Les travaux en cours au complexe Aquagym sur la rue des Érables retardent l’ouverture de la glace de l’aréna.

Et même si la glace de l’aréna du secteur Mistassini est ouverte depuis déjà le 15 août, sa plus petite surface ne permet pas d’accueillir les patineurs de vitesse, pour une question d’assurances et de sécurité.

C’est l’explication donnée par le président des Opti-vites, Gervais Bouchard. Celui-ci ne s’attend pas à voir les jeunes sauter sur la glace de l’aréna de Dolbeau avant quatre ou cinq semaines.

« Nous devons attendre le feu vert du responsable des arénas, Paul Morel, qui suit de près l’évolution des travaux du nouveau complexe Aquagym. On va tenir les parents informés avec notre page Facebook sur l’évolution du dossier et la période des inscriptions ».

Collaboration des clubs

Toutefois, la bonne collaboration des clubs de patinage de vitesse tant de Roberval, Saint-Félicien que de Dolbeau-Mistassini, pourrait faciliter les choses. Les Opti-vites pourraient ainsi tenir leurs premiers entraînements de la saison, sur la glace de Roberval, qui ouvrira plus tôt.

Gervais Bouchard reconnait que la prochaine saison sera bien différente de toutes les autres dans le passé. La pandémie apporte son lot de contraintes tant pour les dirigeants, les entraîneurs, les parents que pour les jeunes.

Le président prévoit ouvrir la période des inscriptions après la fête du Travail.

Les jeunes sont prêts à revenir patiner, après une fin de saison 2020 abruptement interrompue, en mars, avec le confinement généralisé.

« On a tous hâte de revenir dans l’action, sur la glace. Mais ce sera une logistique terrible à gérer avec les mesures sanitaires et surtout la distanciation physique. On devrait y arriver. »

D’ailleurs, Dolbeau-Mistassini espère toujours pouvoir accueillir une compétition régionale de patinage de vitesse, le 8 janvier, à l’aréna du secteur Dolbeau.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des