« C’est pas mal le plus beau tournoi de volley au Québec! »

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
« C’est pas mal le plus beau tournoi de volley au Québec! »
En plus des catégories A et B des Femmes 2 contre 2, il y aura les classes masculines et une Mixte 4 contre 4. (Photo courtoisie)

C’est du moins ce qu’en pense François Théberge, membre du comité organisateur de la Classique de volley-ball Familiprix Janie Larouche, qui aura lieu du 9 au 11 août sur le Site touristique de la Chute à l’Ours, à Normandin.

Celui qui agit à titre de trésorier depuis plus de 12 ans est convaincu que la compétition, qui en est à sa 18e édition, représente un événement à ne pas manquer et qui est attendu tant par les joueurs que les spectateurs.

« C’est le happening de volley-ball en province! Le monde l’attend et se prépare d’avance et les joueurs se font un budget pour venir à Normandin. »

« Ce qui crée la beauté, entre autres, c’est que la population vient voir ça et il y a entre 500 et 600 spectateurs dans les estrades lors des finales du dimanche », s’exclame celui qui se passionne pour ce sport depuis des années et qui participera aussi au tournoi dans la catégorie Hommes A 2 contre 2.

Une nouveauté importante cette année est que le tournoi rentre dans l’ère 2.0, en intégrant un système automatisé qui gère en temps réel à la fois les inscriptions, les pointages et les statistiques. (Photo courtoisie)

Popularité

Cette année, ce sont plus de 230 joueurs qui se disputeront les grands honneurs. Des équipes provenant d’un peu partout au Québec, 88 au total.

« Il y a des grosses bourses remises aux équipes gagnantes. La moitié des équipes proviennent du Saguenay-Lac-Saint-Jean et les autres viennent d’ailleurs. Il y a une grosse délégation de Joliette. »

Dany Bouchard, président de la classique, ajoute que le mot se passe entre les joueurs, qui agissent un peu comme des ambassadeurs. Ce bouche-à-oreille a largement contribué à l’évolution du tournoi.

« Si on recule il y 10 ans, c’était un tournoi régional avec des équipes du Saguenay et des MRC environnantes. Au fil du temps, les joueurs du coin sont allés à des tournois à l’extérieur et en ont parlé. »

Le comité dispose d’un budget de plus de 40 000 $ pour organiser la compétition. L’implication de plusieurs partenaires et de bénévoles est primordiale, reconnaît aussi François Théberge.

« Tout le monde trouve que l’on a une bonne organisation. Nous avons beaucoup de bénévoles et amis qui viennent aider au montage du site ou pour le service de bar. »

Chute à l’Ours

Un autre ingrédient de cette recette gagnante est l’emplacement, favorable tant pour les joueurs que les spectateurs.

« C’est merveilleux comme site! C’est enchanteur, avec le bruit continue de la chute. En plus, nous avons une super belle collaboration avec la ville de Normandin et ses employés », confie le trésorier.

Les compétitions débutent le vendredi soir pour se terminer avec les grandes finales présentées le dimanche. En plus de l’animation continue lors des parties, des spectacles musicaux seront offerts en fin de soirée le vendredi et samedi. Il y aura aussi une zone pour enfants avec des structures gonflables.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des