Basketball : L’intérêt toujours grandissant à la Polyvalente de Normandin 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Basketball : L’intérêt toujours grandissant à la Polyvalente de Normandin 
(Photo : courtoisie)

Le basketball poursuit sur sa lancée au Lac-Saint-Jean. À la Polyvalente de Normandin, les jeunes sont de plus en plus nombreux à s’inscrire à cette activité parascolaire. 

Mathis Gauthier, qui est l’entraineur en chef de toutes les équipes de l’école, souligne que les inscriptions se surpassent d’année en année.  

« L’an passé, on avait eu un record d’inscriptions et on avait même dû ajouter une équipe. Cette année, les inscriptions ont encore été meilleures », mentionne-t-il.  

Ainsi, l’établissement scolaire compte encore cette année sur quatre équipes, soit deux de niveau Benjamin (secondaire 1-2) et deux de niveau Juvénile (secondaire 4-5). Contrairement à l’an passé, on ne retrouve pas d’équipe de niveau Cadet (secondaire 3), en raison du manque de joueurs pour cette catégorie.  

« Non seulement on voit qu’il y a beaucoup d’intérêt chez les jeunes qui arrivent du primaire et qui rejoignent le programme de basketball, mais on remarque aussi un intérêt plus élevé chez ceux qui sont à la polyvalente depuis des années. On a plusieurs nouveaux joueurs de niveau Juvénile qui se sont inscrits pour la première fois ! » 

Il est toujours difficile pour Mathis Gauthier d’expliquer cette vague de popularité pour ce sport depuis quelques années. Il remarque cependant que les jeunes du primaire s’initient de plus en plus au basketball.  

« On voit partout un bel essor pour ce sport et ça fait du bien de voir ça. L’avenir est prometteur, surtout avec l’Académie d’Alma qui vient de se mettre en place et qui a l’intention de créer une structure uniforme partout au Lac. » 

Bon départ 

La saison est encore toute jeune, mais déjà, l’entraineur-chef des Kodiaks de la Polyvalente de Normandin aime ce qu’il voit de ses deux équipes de niveau Benjamin.  

« Nous n’avons aucune défaite encore en trois matchs, donc ça commence bien. Nos jeunes sont déterminés, on a vraiment une belle gang. » 

Chez les Kodiaks, on met beaucoup l’accent sur l’identité de groupe et le sentiment d’appartenance. Ainsi, les deux clubs s’entrainent toujours ensemble, même s’ils sont deux équipes bien distinctes.  

Il en va de même aussi pour les deux équipes de niveau Juvénile. D’ailleurs, ces deux formations connaissent aussi un bon départ cette saison.  

« La force de tous nos clubs, c’est l’esprit d’équipe. C’est cliché à dire, mais tout le monde s’entend tellement bien, on communique bien et ça nous aide beaucoup. Je m’attends à une grosse saison pour chacune des équipes. »   

Partager cet article