L’acupuncture, une solution pour l’après-COVID

Présenté par Martin Donaldson, acupuncteur
L’acupuncture, une solution pour l’après-COVID

Contenu commandité

De plus en plus, on se tourne vers les acupuncteurs pour traiter les effets indésirables de la COVID-19 comme la perte de l’odorat, du goût, la fatigue omniprésente ou l’essoufflement. Martin Donaldson, qui opère une clinique d’acupuncture à Saint-Félicien traite régulièrement des victimes de l’après-COVID.

« C’est nouveau et on constate de très bons résultats pour ceux qui se tournent vers l’acupuncture pour amenuiser, voire faire disparaître ces symptômes. Je traite également des personnes qui ont développé ou amplifié des troubles d’anxiété et de sommeil reliés à la COVID-19. Depuis plus de deux ans, ce n’est facile pour personne », affirme l’acupuncteur.

Soigner le stress

De plus, l’acupuncture vient en aide aux gens stressés, dépressifs ou en situation de « burn-out ».

« Souvent, on le fait en complémentarité avec d’autres professionnels de la santé. On constate beaucoup d’impacts positifs pour ces types de problèmes. Parfois, l’acupuncture devient le catalyseur pour guérir ces patients qui vivent avec ces troubles depuis longtemps. »

L’acupuncture traite l’infertilité

Il voit également une augmentation de clientes qui ont de la difficulté à devenir enceintes et celles qui le sont et qui éprouvent des désagréments. Plusieurs se tournent vers cette médecine traditionnelle chinoise qui est la plus utilisée, reconnue et enseignée en Occident.

« L’an dernier, j’ai participé à des formations pour des traitements d’infertilité et pour les femmes enceintes qui ont des maux de cœur. J’en traite régulièrement et mes clientes constatent que c’est très efficace », ajoute-t-il.

Martin Donaldson va plus loin que l’acupuncture traditionnelle. Il a des idées plein la tête pour continuer à améliorer les services qu’il propose à sa clientèle.

« J’ai de beaux projets de développement. Je continue à enseigner en formation continue et je travaille sur la mise en ligne d’un site Web où je donnerai des cours de méditation et de QiGong », confirme Martin Donaldson.

 

Découvrez l’histoire des entrepreneurs présentés dans le cahier Portraits d’entrepreneurs d’ici

Partager cet article