Mardi, 23 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 43 s

Vague de fermetures de scieries dans la région

Le maire Vincent Beckert confiant pour la scierie de Girardville

Denis Hudon
Le 27 juin 2024 — Modifié à 08 h 30 min le 27 juin 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le maire de Girardville Vincent Beckert suit de près les annonces récentes de fermetures temporaires de scieries au Saguenay-Lac-Saint-Jean, puisque sa municipalité abrite une usine de Produits forestiers Résolu. Pour le moment, le maire garde son optimisme.

Après Arbec à l’Ascension, Boisaco à Sacré-Cœur et plus récemment la scierie de Produits forestiers Petit Paris de Saint-Ludger-de-Milot, plusieurs se demandent à qui le prochain tour.

« Je suis relativement rassuré. La scierie Résolu de Girardville est parmi les plus performantes et avec le moins d’accidents au travail. Ça reste toujours précaire et le caribou forestier est un autre élément à considérer. Oui, il y a toujours un risque que d’autres fermetures surviennent, mais je demeure confiant », dit le maire.

La dernière fois que Vincent Beckert a rencontré la direction de Résolu remonte à environ deux mois. Il n’y avait alors rien d’inquiétant à signaler.

Avec les derniers événements, le maire Beckert se propose de rencontrer à nouveau la direction de Résolu pour connaître ses intentions et y voir plus clair sur la situation à la scierie de Girardville. Il prévoyait entrer en contact avec eux une fois le congé de la Saint-Jean-Baptiste passé.

« À date, je ne suis pas trop inquiet, mais on ne sait jamais. Chez nous, l’économie dépend très largement de la forêt ».

Surplus, compteurs d’eau, vélo et pont

Girardville enregistre un léger surplus de l’ordre de 50 000 $ pour l’année 2023 sur un budget d’environ 2 M$. Le surplus accumulé est d’environ 700 000 $.

Par ailleurs, dix propriétés privées se feront installer un compteur d’eau à l’automne dans le cadre de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable.

Girardville, Albanel et Saint-Thomas-Didyme ont convenu de faire l’achat groupé de compteurs d’eau. Une première année qui se veut un test avant de l’étendre à l’ensemble des résidences dans le futur.

Le projet de 2 M$ visant à asphalter une portion de 12 km de la piste cyclable Au fil de l’eau est toujours dans l’air à Girardville. Le maire dit attendre les subventions nécessaires à sa réalisation.

En attendant, Girardville va effectuer quelques travaux d’amélioration sur différentes sections de la piste à l’automne. Des travaux estimés par le maire entre 120 000 $ et 140 000 $ et qui comprendront notamment du rechargement. On va aussi adoucir quelques pentes sur le tracé.

Depuis le 25 juin dernier, des travaux d’un peu plus de 3 M$ sont enclenchés pour remplacer le pont de bois au-dessus de la rivière Gervais dans le rang Saint-Joseph Nord par un pont en béton. Les travaux dureront jusqu’au début de novembre.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES