Jeudi, 22 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 38 s

Saint-Edmond-les-Plaines

Une facture de taxes épicée pour certains contribuables

Denis Hudon
Le 09 février 2024 — Modifié à 08 h 00 min le 09 février 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Une facture de taxes épicée pour certains contribuables

Pour de nombreux citoyens de Saint-Edmond-les-Plaines, le compte de taxes est salé en 2024. Un nouveau rôle d’évaluation fortement à la hausse, jumelé aux nouvelles installations pour les eaux usées, sont les principaux facteurs ayant contribué à faire gonfler la facture du contribuable.

Par exemple, une résidence évaluée l’an dernier à 82 505 $ atteint maintenant 104 215 $, en hausse de 26 %.

Le maire Martial Gauthier admet que l’exercice budgétaire pour l’année 2024 a été particulièrement difficile et complexe dans un tel contexte.

Considérant les facteurs mentionnés ci-haut, le taux de la taxe foncière est maintenu à 1.33 $ du cent $ d’évaluation.

« Les nouveaux bassins de traitement des eaux ont nécessité des investissements de l’ordre de 3 M$ et concernent 88 contribuables. Le programme PRIMEAU (NDLR : programme d’infrastructures municipales d’eau) est mal adapté et les frais de financement ont explosé avec la hausse des taux d’intérêt », explique le maire.

Pour les propriétaires touchés, il en coûte 316 $ pour le fonctionnement des égouts plus 252 $ pour le financement.

Martial Gauthier fait valoir que les élus ont convenu d’affecter une partie du surplus afin de diminuer la facture.

 « C’est l’équivalent de 600 $ par contribuable desservi par le nouveau réseau, sans cela la facture aurait été de 1 200$ au lieu de 568 $. »

Le maire admet que des citoyens ont appelé à la Municipalité pour s’enquérir de leur facture de taxes.

Budget 2024 en hausse de 16 %

« Après avoir donné des explications et des informations sur leur compte de taxe, les gens en général comprennent mieux », indique le maire.

Par ailleurs, c’est un budget de 1 073 000 $ qui a été adopté pour 2024, en hausse de 16 % par rapport à 2023. La principale source de revenus provient des taxes des contribuables (576 179 $), environ 100 000 $ de plus que l’an passé. Une affectation du surplus de 87 289 $ a été nécessaire, notamment pour alléger le fardeau fiscal des contribuables.

Le plus gros des dépenses a trait à l’administration municipale, de l’ordre de 340 000 $ (+35 %). La plus grande variation provient toutefois des frais de financement qui passent de 19 200 $ à 60 040 $ en 2024 (+260 %).

Appelé à décrire la situation financière de sa municipalité, le maire Gauthier l’a qualifiée de bonne, grâce a un certain coussin disponible au surplus, mais aussi de précaire, à la suite des affectations où il a fallu piger dans ce surplus.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES