Trois personnalités sportives co-ambassadrices du complexe Aquagym

Denis Hudon
Trois personnalités sportives co-ambassadrices du complexe Aquagym

Trois personnalités sportives québécoises Sylvie Bernier, Justin Saint-Pierre et Pierre Lavoie agiront à titre de co-ambassadeurs pour la campagne de financement Investir dans un milieu en action du complexe Aquagym de Dolbeau-Mistassini.

Rappelons que les travaux de ce futur complexe aquatique évalués à 17,1 millions de dollars et qui regroupera une nouvelle piscine intérieure à six couloirs, des jeux d’eau, une palestre, une aire de restauration et des salles sportives polyvalentes, sont enclenchés depuis avril dernier. Le bâtiment devrait être livré à l’hiver 2021.

La campagne de financement dont les derniers détails sont presque attachés débutera sous peu pour s’étendre jusqu’à la fin de l’année. L’objectif est de recueillir un montant de 1,5 M$, dont un million auprès des commerces, institutions et entreprises. La population de la MRC Maria-Chapdelaine, puisqu’il s’agit d’un équipement qui desservira l’ensemble de la population de Dolbeau-Mistassini et ses environs, sera sollicitée afin de récolter 500 000 $.

Un cabinet de campagne réunissant des personnalités du milieu de la politique municipale et de gens d’affaires sera aussi appuyé par plusieurs employés de la Ville de Dolbeau-Mistassini.

Une population en santé

Le maire Pascal Cloutier est emballé par le défi.« Oui, nous sommes ambitieux. C’est le plus gros projet à ce jour à Dolbeau-Mistassini. Le sort de notre collectivité est lié à la piscine, car il s’agit de la santé, de saines habitudes et de qualité de vie de nos concitoyens. »

« En s’engageant dans la construction d’un nouveau complexe aquatique, la Ville de Dolbeau-Mistassini reconnait l’importance des infrastructures sportives adéquates sur les saines habitudes de vie », dit pour sa part le cofondateur du Grand défi Pierre Lavoie et ambassadeur du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pierre Lavoie.

« Voir que le territoire qui m’a vu naître se prend en main pour demeurer un milieu vivant et attractif doté d’infrastructures qui vont permettre aux jeunes de développer leur plein potentiel, ça me parle beaucoup », ajoute Justin Saint-Pierre, arbitre dans la LNH et fondateur de l’École d’arbitrage Justin Saint-Pierre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des