Samuel Gaudreault à l’écoute des besoins

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Samuel Gaudreault à l’écoute des besoins

Le candidat du Parti conservateur du Québec dans Roberval, Samuel Gaudreault, veut être à l’écoute de la population tout en proposant des solutions concernant la pénurie de personnel, le manque de logements et l’industrie forestière.

L’homme de 46 ans du Lac-Bouchette a décidé de se lancer en politique car il trouve son chef, Éric Duhaime, franc et honnête.

« Il parle avec son cœur, comme moi. Nous avons les mêmes valeurs et surtout, il nous donne carte blanche pour le choix de nos enjeux dans la circonscription », mentionne celui qui travaille dans le domaine de la surveillance de chantier en santé et sécurité.

Durant la campagne, il veut rencontrer toutes les mairesses et les maires afin de connaître les besoins des localités. « Ce sont eux qui connaissent les projets. Moi, j’écoute et je vais travailler pour qu’ils se concrétisent. »

Main-d’œuvre

L’enjeu principal de la campagne pour Samuel Gauderault est de combattre la pénurie de main-d’œuvre. Il a une idée pour tenter de l’atténuer.

« Nous sommes une région où l’on retrouve plusieurs travailleurs saisonniers. Je veux faire un regroupement qui permettrait aux travailleurs saisonniers d’avoir accès à une banque d’emplois disponibles au lieu de se retrouver au chômage en plus d’avoir accès à un fonds de pension. Par exemple, un reboiseur, quand il termine son contrat, pourrait ensuite travailler dans une usine de congélation. »

Aussi, le candidat souhaite trouver des solutions pour que la construction de logements soit plus facile dans les municipalités. « Le manque de logements est un frein à notre développement. »

Finalement, il veut trouver des solutions pour que les entrepreneurs forestiers et de camionnage puissent obtenir de meilleures conditions. « Notre foresterie, c’est très important, mais il ne faut pas oublier nos entrepreneurs qui vivent des moments difficiles. »

Partager cet article