Le secteur GÉANT revendique le retour de soins de santé de proximité

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Le secteur GÉANT revendique le retour de soins de santé de proximité
(Photo : archives)

La Ville de Normandin demande au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean de rétablir des services de proximité en santé au sein de la localité afin de desservir adéquatement le secteur GÉANT.

« Au CLSC, nous n’avons plus de prises de sang, plus de physiothérapie et le seul médecin est en congé maladie pour une durée indéterminée. Et depuis la fermeture de la clinique médicale qu’il y avait à la pharmacie, il n’y a plus de médecins à Normandin », explique le maire de Normandin, Daniel Boisclair.

Dans le cas de la clinique médicale, il s’agirait d’une décision prise par les médecins de plutôt pratiquer à partir de Dolbeau-Mistassini. C’est donc dire que les localités du secteur GÉANT doivent nécessairement se tourner vers Dolbeau-Mistassini afin d’obtenir des services de santé.

Les élus de la MRC de Maria-Chapdelaine ont appuyé les revendications de la Ville de Normandin par voie de résolution afin d’exiger le retour du service.

« La MRC souhaite appuyer les municipalités du secteur GÉANT, car il y a eu plusieurs coupures de services. […] C’est un enjeu très important pour l’attractivité de tout le secteur GÉANT et aussi pour conserver chez elles nos personnes âgées, qui ont besoin de ce type de services de proximité. Je pense que c’est très loin d’être un caprice que de vouloir ces services », a indiqué le préfet, Luc Simard.

Le maire Boisclair estime pour sa part que le CIUSSS n’est pas de mauvaise foi dans ce dossier, mais qu’il convient de ne pas lâcher le morceau.

« La PDG du CIUSSS, Mme Labbé, nous dit qu’elle fait une priorité du retour des services de proximité. On veut lui mettre juste un petit peu plus de pression pour que ça se réalise. »

Partager cet article