Le Cégep dévoile ses lauréats au Concours en entrepreneuriat et développement durable

Photo de dhudon
Par dhudon
Le Cégep dévoile ses lauréats au Concours en entrepreneuriat et développement durable
Le 1er prix Développement durable a été remis à l’équipe du projet Les Invendus avec notamment Simon Petitpas, Josiane Lampron et Sarah Bouchard. (Photo courtoisie)

Le Cégep de Saint-Félicien a dévoilé jeudi les lauréats de la 4e édition du Concours en entrepreneuriat et développement durable de ses finissants en Techniques du milieu naturel.

Quelque 21 projets ont été déposés dans le cadre du cours Développement durable.

Le premier prix Développement durable, accompagné d’une bourse de 1 000 $, a été décerné à l’équipe Les Invendus du Centre d’études collégiales à Chibougamau. Le projet visait à réduire le gaspillage alimentaire en récupérant les invendus des supermarchés tout en sensibilisant la communauté étudiante.

Le deuxième prix a été remis (bourse de 500 $) à l’équipe Écologie intergénérationnelle pour son projet visant à tisser des liens entre les générations en utilisant l’écologie au cœur de leurs actions.

Les étudiants du projet de la Coop Abioki ont reçu pour leur part l

Le projet Ma grosse truite chérie des étudiants Benjamin Gilbert, Charles Houle-Parent et Samuel Charbonneau, remporte le prix Coup de cœur du public et le prix Communication.

e prix Entrepreneuriat (bourse de 250 $) dont l’objectif est de créer des emplois étudiants et de mettre en place et gérer des initiatives rassembleuses comme le Café étudiant.

Le projet Ma grosse truite chérie a reçu de son côté le prix Communication (bourse de 250 $) pour sa mission d’améliorer l’habitat de l’omble de fontaine de la petite rivière Eusèbe de Saint-Félicien. L’équipe gagne aussi le prix Coup de cœur du public.

Enfin, l’équipe du projet Alimaculture remporte le prix Sciences (bourse de 250 $) pour son expérimentation de la culture de légumes en serre passive avec distribution aux étudiants du Cégep.

Sept personnalités oeuvrant dans les différentes sphères du développement durable et de l’entrepreneuriat régional composaient le jury.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des