La MRC Lac-Saint-Jean-Est se doit d'être là!

La MRC Lac-Saint-Jean-Est se doit d'être là!
Le maire Marc Asselin et le préfet de la MRC Lac-St-Jean-Est

PARTICIPATION. « On ne pouvait pas ne pas répondre à cette demande avec toute l’importance que représente la forêt sur notre territoire et on va tout faire pour amener des gens de la MRC Lac-Saint-Jean-Ets à cette grande manifestation », soutiennent d’un commun accord André Paradis, préfet de la MRC Lac-St-jean-Est et Marc Asselin, maire de Ville d’Alma.

Les milieux forestier et politique ainsi que la population se mobilisent et organisent une grande marche symbolique, à l’occasion de la Fête des travailleurs et du Mois de l’arbre, dimanche prochain, le 1er mai, à Saint-Félicien.

La MRC Lac-St-Jean-Est et Ville d’Alma vont mettre des autobus à la disposition des citoyens, ce dimanche 1er mai et le départ se fera à compter de 9 h, dans le stationnement du Centre Mario-Tremblay.

Sous le thème « Je lutte contre les changements climatiques, je construis en bois ! », cette marche se veut le moment de motivation ultime pour orienter l’avenir de l’industrie forestière régionale et nationale, démontrant ainsi de façon positive et pacifique la mobilisation populaire derrière ce secteur si important de notre économie.

André Paradis et Marc Asselin le constatent: avec la papeterie Alma de PFR, les scieries Lac-Saint-Jean, Tremblay de Ste-Monique, ARBEC et Petit-Paris, ce sont des milliers d’emplois qui sont en jeu sur le territoire de la MRC Lac-St-Jean-Est et les acteurs politiques, économiques et la population en général doivent se ranger derrière le mouvement de cette grande marche.

Vives inquiétudes

« Il y a eu une montée d’inquiétude depuis que le ministre Laurent Lessard est venu nous parler. Sans nous décourager, on a trouvé un peu le discours confus. On avait toujours des affirmations qu’il ne se perdrait pas d’emplois pour le caribou forestier. Mais en même temps, ils ont dit que l’on doit s’entendre avec des territoires protégés pour le caribou. Les secteurs visés, ce sont des secteurs qui sont chez nous et qu’ils veulent garder intacts. De là l’inquiétude, surtout du secteur Nord du Lac qui a monté en flèche. Ils ont donc décidé de faire cette marche pacifique pour démontrer toute l’inquiétude que l’on a vis-à-vis de l’industrie forestière », souligne Marc Asselin.

Ce ne sera pas une marche de contestation, mais bien une marche pacifique. L’idée, c’est de démontrer que la population est inquiète du futur de l’industrie forestière et tout l’impact sur les communautés et notre économie avec un effet domino inquiétant pour l’avenir.

Marc Asselin donne en exemple la papeterie Alma où on a perdu une machine à papier (#9). On a conservé des emplois, mais il n’y a plus d’ouvertures pour les jeunes.

« Ce qui me conforte un peu, selon le dernier rapport, c’est que la papeterie Alma roule bien avec des performances incroyables et la souplesse au niveau de la fabrication de quelque 90 % des produits de la compagnie, Alma est capable de les faire. L’usine est bien placée pour de futurs investissements, mais c’est inquiétant quand même. Si on n’est plus capables d’avoir la matière première, ce sont les scieries qui vont être affectées directement et à partir de là, l’approvisionnement en copeaux, je ne sais pas où on va les prendre pour notre papeterie », explique Marc Asselin.

Dans ce contexte, la MRC Lac-Saint-Jean-Est ne pouvait pas ne pas répondre positivement à l’invitation de participer à cette grande manifestation.

« Il faut qu’il y ait du monde. Faut qu’on réussisse notre coup et je pense que l’on va être capables. La forêt, c’est la base de notre économie, c’est un incontournable pour l’ensemble de notre MRC. C’est un appel à tous! », soutient André Paradis.

Départ 9 h du CMT

 

La MRC Lac-St-Jean-Est et Ville d’Alma organisent gratuitement le transport en commun pour se rendre à la grande marche du 1er mai, à St-Félicien.

Les autobus partiront du stationnement du Centre Mario-Tremblay, à 9 h.

Les participants sont invités à se stationner au IGA et au Carrefour Saint-Félicien, dès 10 h 30 où des navettes les transporteront à l’Hôtel de ville.

Une courte partie protocolaire précédera la marche qui se dirigera ensuite vers le pont Saint-Félicien. La marche s’immobilisera sur le pont afin de prendre des images photos et vidéos à l’aide d’un drone.

La marche reprendra ensuite vers les stationnements du IGA et du Carrefour Saint-Félicien où elle se terminera par un dîner hot-dog gratuit (la distance parcourue sera de 2 km environ). Il y aura de l’animation sur place et les familles sont les bienvenues !

Partager cet article