C'est un départ pour le Grand défi Pierre Lavoie

C'est un départ pour le Grand défi Pierre Lavoie

La cinquième édition du Grand défi Pierre Lavoie est officiellement lancé. C’est sous les encouragements de la foule rassemblée au quai d’escale à La Baie et avec la surveillance de nombreux hélicoptères que le peloton de cycliste a commencé son parcours avec Pierre Lavoie en tête.

 

Il y avait d’ailleurs une ambiance de fête ce matin à La Baie. Les cyclistes tous prêts à prendre le départ, de la musique et de l’animation ont fait grimper l’effervescence que représente cet événement unique au Canada.

Quelques minutes avant le lancement, des CF-18 de la base militaire de Bagotville ont même survolé à deux reprises le site. De quoi donner la chair de poule aux centaines de personnes.

Avant le départ, Pierre Lavoie a, lui-même, lancé un message à tout le Québec.

« Il se passe quelque chose d’unique au Québec et ce n’est que le début. Chaque année le message doit continuer d’avancer afin d’encourager notre société à changer ses habitudes de vie ».

Jusqu’à dimanche, ils seront plus de 1000 cyclistes à se séparer la distance de 1000 kilomètres les séparant de la métropole et ce, sans arrêt.

L’arrivée se fera au parc Jean-Drapeau de Montréal.

Un départ pas comme les autres

Des portions de plus de 100 kilomètres avec un rythme élevé donné par nul autre que Pierre Lavoie. Les participants savaient ce qui les attendait avant le départ, mais la plupart ressentaient quand même la nervosité

« C’est différent rouler dans un gros peloton de la sorte que seulement en entraînement. J’ai hâte de vivre cette expérience unique » a mentionné Audrey Tremblay de TC média, quelques minutes avant le départ.

Jonathan Hudon, un jeune homme dans la vingtaine, s’apprêtait à rouler pour l’équipe Chlorophylle avec le sourire accroché aux lèvres.

« J’ai fait un bon entrainement pour le Grand défi et je sais que je suis prêt. Toutefois, il ne faut pas se leurrer, les étapes seront très difficiles », affirme-t-il.

La première destination visée par l’itinéraire est La Tuque. Elle devrait être atteinte en fin de journée.

Partager cet article