Campagne 2022: Un objectif ambitieux dans la mire de Centraide

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Campagne 2022: Un objectif ambitieux dans la mire de Centraide
Martin Saint-Pierre, directeur général de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, et Jean-François Leblanc, coprésident d’honneur de la campagne 2022, affirment que la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean fait preuve d’une générosité particulièrement grande depuis la pandémie. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Centraide lançait sa campagne annuelle de collecte de fonds le 5 octobre dernier. Cette année, l’organisme met le cap sur un objectif de 2 750 000$. Une somme record pour des besoins records, fait valoir Martin Saint-Pierre, directeur général de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Ça correspond à 100 000$ de plus que l’an passé, qui avait été une année record aussi. Mais là, on a décidé d’être encore plus ambitieux considérant les besoins grandissants qui viennent avec l’inflation et la fin de la pandémie. Les besoins en santé mentale et en sécurité alimentaire sont particulièrement criants », précise ce dernier.

Centraide SLSJ soutient une centaine d’organismes communautaires de la région, du Bas-Saguenay jusqu’au nord du Lac-Saint-Jean.

Une aide concrète

En 2022, Centraide a versé 217 937$ répartis entre 16 organismes de la MRC Maria-Chapdelaine, comme le Centre Plein-vie de Normandin, le Centre de ressources pour hommes Optimum de Dolbeau-Mistassini ou l’Épicerie communautaire Le Garde-Manger. Ce sont ainsi 4664 personnes qui ont pu recevoir l’aide dont elles besoins de la part du milieu communautaire.

Les organismes soutenus œuvrent dans des sphères variées, en passant par la santé mentale, l’aide alimentaire et l’accès au logement.

« C’est vraiment pour venir en aide à toutes les communautés et leur offrir des solutions en périodes difficiles. »

Au Saguenay Lac-Saint-Jean, 55% de l’argent amassé par Centraide proviennent des campagnes menées en milieu de travail, 37% de dons corporatifs et 8% de dons de la population.

D’ailleurs, Centraide SJLS représente un intermédiaire essentiel entre les organismes communautaires et leurs besoins et le milieu entrepreneurial.

« Ce n’est pas tout le monde qui a des contacts chez Bétons préfabriqués du Lac ou chez Constructions Proco », rappelle Jean-François Leblanc, coprésident d’honneur de la campagne 2022.

Des besoins insoupçonnés

Centraide se démarque notamment par sa volonté d’épauler les petites communautés.

« Au nord du Lac-Saint-Jean, il y a eu beaucoup de fermetures d’épiceries avec la pandémie. Pour les gens qui n’ont pas de voiture, c’est encore un autre défi. Or, on s’est aperçus que le premier problème dans plusieurs petites communautés, c’était la sécurité alimentaire, les gens mangeaient mal », mentionne Martin Saint-Pierre.

Ce dernier cite l’exemple de Sainte-Élisabeth-de-Proulx où, en partenariat avec l’épicerie communautaire de Mistassini, Centraide a contribué à la mise en place d’un point de ramassage d’aliments pour les citoyens du village.

Partager cet article