Ski de fond : Année charnière pour le Nordski 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Ski de fond : Année charnière pour le Nordski 
(Photo : Tirée de Facebook)

À l’aube d’une nouvelle saison hivernale, le club de compétition de ski de fond Nordski espère pouvoir reprendre du poil de la bête. Après un passage difficile avec la pandémie, le club est toujours en train de reconstruire sa clientèle et tentera de gagner de nouveaux membres cette saison.  

Avec la pandémie, le Nordski a perdu toute sa clientèle âgée entre 12 et 18 ans.  

« C’est normalement dans cette clientèle que je me spécialise et que j’envoie en compétition. Mais depuis l’an passé, je n’ai plus de jeunes de ce groupe d’âge-là, donc c’est important de construire une relève », mentionne l’entraineur du club, Denis Bouchard.  

L’an dernier, le Nordski a relancé son groupe Jack Rabbit, qui est le volet jeunesse (moins de 12 ans) du club. Dans les années précédant la pandémie, ce groupe rassemblait autour d’une trentaine de jeunes skieurs. L’année passée, il n’en comptait qu’une quinzaine.  

« L’objectif cette année serait de revenir avec plus de 20 ou 25 jeunes en Jack Rabbit. C’est vraiment important pour l’avenir du Nordski, ces jeunes sont notre relève et on doit se reconstruire une base d’athlètes solides. » 

Pour ce faire, Denis Bouchard fonde beaucoup d’espoirs sur le bouche-à-oreille, mais aussi sur la promotion dans les écoles.  

« Lors des inscriptions, qui auront lieu en décembre, on devrait passer par les écoles dans le haut du lac. Montrer aux jeunes du primaire ce sport et peut-être aller en chercher quelques nouveaux de cette façon. » 

Adulte 

Le volet adulte du Nordski, lui, a recommencé ses activités en octobre. L’année s’annonce très bien pour ce groupe, qui a attiré déjà plus de membres que l’an dernier.  

« On a environ une dizaine de personnes qui sont présentes à nos entrainements réguliers de la semaine. On aimerait en ajouter encore quelques-uns de plus, et peut-être que des parents de jeunes qui vont s’inscrire dans les prochaines semaines se joindront à nous. » 

Ce groupe d’adultes ira lui aussi participer à quelques compétitions ailleurs au Québec au cours de l’hiver.  

Distinction 

Au cours des dernières semaines, Denis Bouchard a reçu une bourse de 500 $ du Programme de reconnaissance sportive du Regroupement loisir et sports Saguenay-Lac-Saint-Jean (RLS).  

Celui qui a fondé le Nordski il y a 25 ans, et qui est impliqué dans le ski de fond depuis 50 ans maintenant, a reçu cette distinction pour souligner tous les efforts qu’il déploie pour ce sport.  

« J’ai été agréablement surpris. Je suis heureux d’avoir reçu cette distinction, que mon travail soit reconnu. Ça m’a rendu émotif c’est certain. »  

Partager cet article