Prochaine saison de soccer : c’est l’incertitude la plus totale

Denis Hudon
Prochaine saison de soccer : c’est l’incertitude la plus totale
Soccer (Photo : depositphotos.com – mblach)

Le monde sportif est lui aussi frappé de plein fouet par la crise du coronavirus et les organisations locales de soccer n’y échappent pas non plus. Celles-ci sont présentement dans la plus totale des incertitudes, à l’approche de l’été.

La situation est la même pour tous les clubs de soccer qui attendent les directives de Soccer Québec et de l’Association régionale de soccer (ARS).

« Tout est arrêté jusqu’au 19 avril officiellement et cela pourrait même se prolonger jusqu’au début de mai et même au-delà. On prépare la saison au cas où, mais on retarde la période des inscriptions jusqu’à ce qu’à nouvel ordre », dit Patrick Tropeano, président du soccer mineur de Dolbeau-Mistassini.

Habituellement, les clubs commencent à s’entraîner dehors autour du 20 mai et les parties sur le terrain s’amorcent généralement au début de juin.

À Normandin où le soccer est davantage un sport récréatif, le directeur des loisirs Éric Bhérer avoue que c’est l’incertitude la plus complète quant à la prochaine saison de soccer.

« On ne sait pas s’il y aura une saison, une saison écourtée ou quoi que ce soit. Aussi longtemps que les gens seront confinés, on ne peut rien prédire pour la suite. On attend comme tout le monde ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des