Patin de vitesse : Une belle saison en perspective chez les Opti-Vites 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Patin de vitesse : Une belle saison en perspective chez les Opti-Vites 
(Photo : Trium Médias - archives)

C’est une belle saison qui s’amorce au club de patin de vitesse les Opti-Vites de Dolbeau-Mistassini. Le club peut compter sur le retour de nombreux patineurs cette année, qui sont tous prêts à se dépasser.  

La relance post pandémie se déroule très bien pour les Opti-Vites, qui ont regagné depuis l’an dernier le même nombre de membres qu’en période pré-covid. Cette saison, le club compte sur tout près de 25 patineurs.  

« C’est très bon, on est content de ça. On voit nos petits évoluer et rejoindre les longues lames afin d’éventuellement faire des compétitions. La jeunesse progresse bien », indique le président du club, Gervais Bouchard.  

Ce qui ravit le plus M. Bouchard, c’est de voir que le club réussit à maintenir son nombre de membres, tout en voyant les plus jeunes évoluer et atteindre les prochains niveaux dans leur développement.  

Actuellement, les Opti-Vites ont environ six patineurs dans leur école de patin, ainsi que tout près de 15 chez les longues lames. Ces derniers sont ceux qui vont en compétition.  

« Et chez nous, on enseigne l’approche que le patin de vitesse est surtout un sport de compétition individuel. L’objectif n’est pas de gagner la course, mais le dépassement de soi. Ce qu’on souhaite, c’est qu’à chaque compétition, le patineur améliore ses temps. » 

Une patineuse brille  

La patineuse Maélie Guay a brillé lors de sa participation à la compétition interrégionale de Saint-Hyacinthe, le 22 octobre dernier.  

La patineuse de Dolbeau-Mistassini faisait partie du groupe 1 féminin, soit le groupe le plus rapide de la compétition, qui regroupait les patineuses de 10-12 ans de partout au Québec.  

Maélie a participé à l’épreuve de 1 500m, de 500m et de 400m. Elle a d’ailleurs fait le temps le plus rapide au 400m, remportant ainsi la médaille d’or.  

« Elle est une belle fierté pour le club. Elle est avec nous depuis environ neuf ans et on voit qu’elle connait un très bon développement. Et cette année, elle s’entraine en plus une fois par semaine avec le Centre Marc-Gagnon à Chicoutimi. C’est une belle saison qui l’attend cette année », commente Gervais Bouchard.  

Partager cet article