Implanter le basketball dans la communauté

Par Janick Émond
Implanter le basketball dans la communauté

Maintenant bien installé à la Polyvalente de Normandin, le programme de basketball commence à faire sa place dans la communauté.

Le responsable du programme, François Potvin, travaille d’arrache-pied pour que le basketball fasse sa place à l’extérieur du cadre scolaire.

« On a intégré le service des loisirs de Normandin. On offre maintenant du basketball libre à la population depuis le 24 novembre dernier. N’importe qui peut donc venir jouer ou essayer le sport dans un contexte d’amusement, sans compétition », explique-t-il.

François Potvin ajoute que la demande est bien présente pour ce genre de volet.

« Ça fait longtemps qu’on n’avait pas vu ça. On a beaucoup de gens qui sont intéressés à jouer, d’autres à venir essayer. Et nous, on se réjouit de ça puisque ça fait développer davantage le basketball dans le nord du Lac-Saint-Jean. »

De plus, toujours au niveau civil, il est envisagé qu’une ligue d’été et de perfectionnement soit mise en place dès l’an prochain.

Jeunesse

Alors qu’on retrouve déjà un programme de mini-basket à l’école primaire Ste-Lucie d’Albanel, François Potvin travaille avec son équipe afin de développer le basketball dans les autres écoles primaires du secteur.

« On avait amorcer des démarches avant la covid pour développer des liens avec les écoles primaires, pour que les écoles aient leur équipe Mini-Kodiak, qui est le nom de nos équipes à la Polyvalente de Normandin. Les démarches s’étaient arrêtées, mais on les a relancées cette année. »

François Potvin conclut : « Il y a un noyau qui existe, il y a de la demande pour le basketball à Normandin et aux alentours. Il suffit de travailler maintenant pour bien développer cette culture. »

Partager cet article