Déjà 1500 inscriptions pour le Bootcamp-Race à Dolbeau-Mistassini

Déjà 1500 inscriptions pour le Bootcamp-Race à Dolbeau-Mistassini
Le Bootcamp-Race promet des sensations fortes.

ENDURANCE. Le cap des 1500 inscriptions pour la course à obstacles Bootcamp-Race Challenge qui se tiendra le 17 juin sur le site de Do-Mi-Ski est atteint et pourrait même dépasser les 2000 participants le jour de l’événement.

Richard Belleau de l’organisation locale est ravi de la réponse du public, même si l’objectif initial était de 3000 inscriptions.

« Le chiffre de 3000 lancé à la conférence de presse en mars dernier était très ambitieux, il faut le dire. Pour une première à Dolbeau-Mistassini, et au rythme où vont les inscriptions, je suis pleinement satisfait. On voulait aussi au moins 80 bénévoles pour assurer toute la logistique d’un tel événement et nous en avons présentement 120. Là encore, c’est extraordinaire. On n’aura pas trop de bénévoles pour gérer tout ça », lance le représentant Richard Belleau du Club d’haltérophilie DoMiNor, partenaire de l’événement avec le Centre Do-Mi-Ski.

D’ailleurs, Bootcamp-Race supporte ces deux organisations et leur versera au moins 15 000 $ au terme de l’événement.

Des modules de conception locale

Rappelons que le Bootcamp-Race propose un parcours varié de 6 km avec de 25 à 30 obstacles qui testera la détermination, le courage et la persévérance des coureurs. L’événement se veut familial, même si dans la matinée les spectateurs verront des adultes, principalement, sur le parcours. En après-midi, on retrouvera le côté plus familial de ce défi unique en son genre. Défi qui s’adresse autant aux personnes qui en seront à leur première expérience qu’à celles au top de leur forme physique.

De la trentaine de modules à obstacles de Bootcamp-Race, au moins dix sont de conception locale. Le milieu tenait à mettre sa touche personnelle, d’autant que le Club DoMiNor a déjà présenté des courses à obstacles à son ancien local du CAPS. Il a donc une certaine expertise en la matière.

Le Bootcamp-Race s’inspire d’un entraînement militaire canadien. Pour assister en tant que spectateur à l’événement, les gens devront se rendre au village western et laisser leur auto dans le stationnement (5$ par véhicule). De là, un autobus fera la navette à chaque 15 minutes pour le transport jusqu’au site et le retour. 

Partager cet article