Travailler à l’international à partir de Dolbeau-Mistassini

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Travailler à l’international à partir de Dolbeau-Mistassini
Le Dolmissois Dominic Bouchard a plus d’une corde à son arc avec ACPE inc. et B-Lean Stratégies. Ses activités rayonnent à l’international. (Photo : courtoisie)

Réaliser des mandats de consultants à différents endroits sur la planète à partir de Dolbeau-Mistassini, c’est possible! C’est précisément ce que fait le Dolmissois Dominic Bouchard, dont les entreprises rayonnent bien au-delà du Québec et du Canada.

Lorsqu’il a lancé B-Lean Stratégie avec deux partenaires d’affaires en 2018, le mandat initial était davantage de servir les entreprises locales à travers le développement d’une culture LEAN, soit une approche du travail qui vise à limiter le gaspillage, qu’il soit de temps, d’argent ou de ressources.

« B-Lean a été créé il y a deux ans, mais entretemps, en affaires, les choses bougent beaucoup et j’ai eu l’opportunité d’acquérir 40% d’ACPE inc., une entreprise reconnue et très bien implantée. Nous avons un bureau à Montréal et aussi au Madagascar. C’est avec cette compagnie que l’on fait des mandats terrain à travers le monde », explique Dominic Bouchard.

Ces mandats sont multiples : expertise opérationnelle, culture LEAN, gestion du changement, coaching sur mesure, amélioration en matière de fiabilité et de maintenance, leadership, etc. Une approche qui peut faire une différence marquée, souligne Dominic Bouchard.

« Par exemple, nous sommes parvenus à une réduction des coûts de 25 500 $ par jour pour une minière située ici au Québec. En transformation du bois, nous avons permis à une entreprise qui œuvre en 2e et 3e transformation de réduire ses délais de 48h à 4h lorsqu’elle change le produit qu’elle fabrique. On mène de gros projets et on s’attire beaucoup d’éloges, c’est très stimulant. »

Avenir

ACPE prépare actuellement un important mandat d’optimisation des installations portuaires de Madagascar et a aussi été impliquée récemment dans un contrat d’envergure dans la 2e plus importante mine de manganèse au monde, également située en Afrique.

« Nous avions une équipe du Madagascar, un chef de mission de France et l’équipe d’ACPE qui s’est rendue sur le terrain dans les trois dernières semaines du mandat. Ça demande énormément de coordination et nous faisons toutes nos entrevues avec Team (un logiciel) sur internet. En 2021, nous passerons à la phase d’implantation des recommandations. »

Dominic Bouchard et ses partenaires d’ACPE inc. souhaitent également percer le milieu gouvernemental et espèrent décrocher des contrats auprès du gouvernement du Québec, auprès duquel ils ont commencé à soumissionner pour certains mandats.

« Pour 2021, nous serons assurément en mode alliance stratégique et acquisition. On souhaite évidemment conserver et consolider nos partenariats majeurs avec nos gros clients, mais on souhaite aussi se positionner davantage auprès des PME. »

À lire sur le même sujet : Le choix des régions

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires