Reprise des spectacles le 26 février!

Serge Tremblay
Reprise des spectacles le 26 février!
Les activités reprennent le 26 février à la Salle Desjardins-Maria-Chapdelaine avec une programmation qui s’échelonnera jusqu’au 31 mars. (Photo : Serge Tremblay)

Les amateurs de sorties culturelles auront de quoi à se mettre sous la dent dès le 26 février, alors que le Comité des spectacles de Dolbeau-Mistassini reprendra ses activités à la Salle Desjardins-Maria-Chapdelaine.

« C’est une bonne nouvelle que l’on n’attendait pas! À voir ce qui se dessinait, on ne croyait pas que l’on pourrait recommencer. En accord avec les consignes de la santé publique, nous pourrons reprendre dès le 26 février avec notre programmation », mentionne Catherine Lemieux, coordonnatrice à la programmation et promotion au Comité des spectacles.

Le Comité des spectacles s’était déjà doté d’une programmation jusqu’à la fin de mars. Le public pourra ainsi apprécier Klô Pelgag le 26 février et Arnaud Soly en humour le 27 février. Le 1er mars, on proposera un spectacle de la relâche en après-midi avec Bill Bestiole intitulé Les Créatures du Jurassique.

Places réduites

Alors que la Salle Desjardins-Maria-Chapdelaine compte tout près de 500 places, le Comité des spectacles est toutefois contraint de composer avec un maximum de 150 places.

« Il y a toute une panoplie de mesures sanitaires qui sont mises en place, comme à l’automne. La différence est surtout pour le port du masque, qui sera obligatoire partout, même une fois assis à nos places. Pour cette raison, le bar et le vestiaire seront fermés. »

Pour le moment, le Comité des spectacles dispose d’une programmation jusqu’à la fin mars. Difficile de prévoir ce qui adviendra par la suite, cependant.

« Nous avons reçu une aide du gouvernement pour présenter ces spectacles puisque nous ne pouvons rouler qu’au quart de notre capacité et faire nos frais pour payer les cachets des artistes. Notre programmation va jusqu’au 31 mars et après cette date, il faudra voir si l’aide sera reconduite. »

Billets

Dans les circonstances, les billets sont plus difficiles à vendre qu’à l’habitude. La formule d’abonnement qui assure beaucoup de succès au Comité des spectacles en temps normal n’a pas pu être mise de l’avant cette année et on s’en ressent.

« Hormis pour les spectacles d’humour, c’est plus lent pour la vente de billets. Le défi est de pouvoir assurer les gens que tout est sécuritaire et que tout est mis en œuvre. Avec les bars qui demeurent fermés, pour voir un spectacle ou faire une sortie culturelle, il n’y a pas beaucoup d’options. On espère que les gens en profiteront avec les spectacles à la programmation. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires