Une nouvelle rue pour accueillir 68 nouveaux logements à Dolbeau-Mistassini

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Une nouvelle rue pour accueillir 68 nouveaux logements à Dolbeau-Mistassini
C’est à l’arrière de la rue Coulombe, dans un secteur actuellement boisé, que la nouvelle rue des Franciscaines sera aménagée. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

La Ville de Dolbeau-Mistassini va en appel d’offres pour aménager une nouvelle rue, la rue des Franciscaines, qui permettra d’accueillir une dizaine d’immeubles multilogements. Une réponse nécessaire face à la pénurie de logements qui sévit actuellement dans le milieu.

La rue en question sera construite dans un secteur situé à l’arrière de la rue Coulombe, en bordure de la rivière Mistassini. Les terrains sont expressément prévus pour y accueillir des immeubles à logements.

« Le sondage des sols et les plans et devis ont été réalisés et on s’en va en appel d’offres pour aménager cette rue et y développer les infrastructures municipales. On parle en tout d’un potentiel de 68 logements de 4 et demi et 5 et demi », explique le maire de Dolbeau-Mistassini, André Guy.

Les estimations initiales pour ce projet sont de l’ordre d’environ 1 M$, mais la Ville parviendra à récupérer sa mise grâce à la vente des terrains aux promoteurs qui construiront les multilogements. Déjà, la demande est forte.

« On a déjà 12 entrepreneurs qui ont démontré leur intérêt de faire l’acquisition d’un terrain. On sait qu’à Dolbeau-Mistassini, on est en déficit de logements et il fallait y remédier. »

Pour l’automne 2022

Le maire Guy croit que les travaux pour l’aménagement de la rue des Franciscaines et le prolongement des infrastructures d’eau et d’égouts pourront se réaliser au cours de la saison estivale, de sorte que les promoteurs qui obtiendront un terrain pourront passer en mode construction à l’automne, probablement au cours du mois d’octobre.

« Ça fait partie de notre attractivité. Si on veut attirer des gens chez nous, il faut être capable de les loger. Il faut une offre de logements attrayante, il faut des places en garderie, ça fait partie du tout sur lequel on travaille. »

Partager cet article