Une équipe médicale en mission humanitaire

Une équipe médicale en mission humanitaire
Le Dr Christian Ménard est l’un des cinq professionnels de la santé qui participe à un projet humanitaire au Togo.

Du 6 au 17 décembre prochain, le Dr Christian Ménard, chirurgien, la Dre Myriam Paul, anesthésiste, la Dre Marie-Ève Lizotte, la Dre Céline Benoît en médecine familiale et l’infirmière Martine Genest, rattachés au CSSS Maria-Chapdelaine, participeront à un travail humanitaire au Togo, pour soulager les gens aux prises avec un problème d’hydrocèle.

« Cela fait maintenant sept ans que nous travaillons à monter un tel voyage où nous espérons pouvoir opérer plus d’une quarantaine de patients aux prises avec des problèmes d’hydrocèle », commente l’initiatrice du projet, la Dr Céline Benoît.

En fait, l’idée d’un tel projet a germé en 2006, alors que la Dr Benoît participait à une oeuvre du Club Rotary au Togo. À ce moment, les membres du Club Rotary avaient eu l’occasion de visiter un hôpital où plusieurs patients ne pouvaient obtenir une chirurgie pour les hydrocèles. Cette maladie qui provient d’un parasite qui s’attaque aux vaisseaux lymphatiques fait en sorte que les femmes se retrouvent avec les membres inférieurs qui enflent et chez les hommes c’est au niveau du scrotum.

Travail

Au cours des journées du 6 au 17 décembre, les membres de l’équipe médicale seront au Togo en compagnie de membres du Rotary International dans le cadre d’une activité humanitaire qui se rapporte aussi à des examens de la vue et à la distribution de lunettes. Outre l’équipe médicale, trois autres membres du Club Rotary seront du voyage, soit Raphael Gbadoé, Céline Lalancette et Carole Tremblay.

Pour pouvoir travailler dans l’hôpital situé au nord du Togo, les démarches visant à accréditer les professionnels de la santé sont à être complétées. « Nous avons dû présenter notre curriculum au cours des derniers mois et nous sommes toujours dans l’attente de notre droit de pratiquer », commente la Dr Benoît, tout en précisant que cela ne devrait être qu’une formalité.

Les actes médicaux qui seront effectués le seront gratuitement et s’adressent aux hommes et aux femmes qui ne peuvent se payer des soins requis aux problèmes des hydrocèles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des