Taxi Stéphane Lavoie : Le service encore peu connu à Dolbeau-Mistassini

Denis Hudon
Taxi Stéphane Lavoie : Le service encore peu connu à Dolbeau-Mistassini

Après le départ à la fin février de la dernière compagnie de taxi à Dolbeau-Mistassini, une bonne partie de la population s’est retrouvée en quelque sorte orpheline. Depuis, l’entreprise Taxi Stéphane Lavoie de Saint-Félicien assure une couverture de service sur le territoire dolmissois. 

Le propriétaire dit assurer un service avec une large plage horaire, d’une part comme partenaire de Maria Express dans le transport collectif taxibus et d’autre part avec l’ajout de son service de taxi régulier la semaine et les fins de semaine. 

« Beaucoup de gens à Dolbeau-Mistassini ignorent encore que je dessers aussi leur ville. J’ai deux véhicules de taxi sur place et un autre véhicule occasionnel. En étant déjà partenaire avec Maria Express depuis l’été 2020, c’était plus simple pour moi d’offrir aussi un service de taxi régulier depuis le retrait de Taxi Bélisle », explique le propriétaire Stéphane Lavoie, dont l’entreprise compte une flotte de treize véhicules. 

D’ailleurs, pour les gens de Dolbeau-Mistassini, le numéro à composer pour le service de Taxi Stéphane Lavoie est le 418 515-3330. 

Taxi Lavoie est aussi partenaire avec Accès Transport pour le taxibus qui dessert le territoire de la MRC Domaine-du-Roy. 

Taxi régulier et taxibus : formule gagnante 

« J’ai des ententes avec Poste Canada, avec le CIUSSS pour les déplacements de clients vers les hôpitaux et autres services en santé et je suis partenaire également de la Véloroute des Bleuets pour les navettes de bagages de touristes », explique Stéphane Lavoie. 

Celui-ci estime que les partenariats sont essentiels aujourd’hui pour la survie d’une entreprise comme la sienne. Pour lui, le mélange transport collectif et taxi régulier est la meilleure formule pour assurer la rentabilité. 

« Le taxi régulier, ce n’est plus ce que c’était. C’est moins fort que dans le passé. En saison touristique, c’est meilleur. J’attends de voir après les festivals si la clientèle sera quand même au rendez-vous ». 

Il ajoute qu’il est maintenant connu de tous les tenanciers de bars et restaurateurs de Dolbeau-Mistassini, mais beaucoup moins de la population locale. « C’est beaucoup par le bouche-à-oreille que je me fais connaître », dit-il. 

Avec une flotte de véhicules à 80 % hybrides, Stéphane Lavoie reconnaît être en meilleure position, surtout avec les dernières hausses du prix de l’essence.  

« Ça fait mal pareil, mais ce serait bien pire si mes véhicules étaient tous et seulement à l’essence ». 

De même, il n’est pas inquiet advenant le cas où il y aurait un nouveau joueur dans le domaine. 

« Je peux accepter la concurrence sans problème, en autant qu’elle soit soumise et respecte les mêmes règles et normes établies dans l’industrie du taxi. Tout le monde sur le même pied, je n’ai rien à redire. » 

Partager cet article