Tarifs des garderies : les parents invités à manifester leur opposition

Tarifs des garderies : les parents invités à manifester leur opposition
Appel à la manifestation contre la hausse des tarifs en CPE. (Photo TC Media - Archives)

FAMILLE. L’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) enjoint les familles à manifester, dimanche, leur opposition aux hausses de tarifs annoncées cette semaine par le gouvernement Couillard.

Un vaste rassemblement est prévu à la place des Festivals, à Montréal. Des dizaines de milliers de personnes sont attendues.

«Je ne peux pas croire qu’au Québec, il y a une démocratie juste le jour de l’élection, a lancé vendredi le président-directeur général de l’AQCPE, Louis Senécal. Je pense qu’un gouvernement majoritaire doit être à l’écoute de la population. Si on se manifeste largement ce dimanche, il va y avoir une démonstration claire au Québec qu’on n’a pas pris la décision de mettre en cause notre politique familiale.»

Le quotidien Le Devoir a rapporté cette semaine que le gouvernement du Québec souhaite moduler les frais de garde selon les revenus des parents. À partir du 1er avril, le tarif journalier passerait à 8$ et un frais supplémentaire de 1$ à 12$ serait imposé. La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, n’a pas voulu confirmer cette nouvelle grille tarifaire, mais le premier ministre, Philippe Couillard, a évoqué la fin du tarif unique des garderies pendant les débats à l’Assemblée nationale.

«Ce réseau a le droit d’exister, mais ça ne doit pas nous empêcher d’innover ou d’optimiser le réseau pour les familles», a indiqué l’attachée de presse de la ministre de la Famille, Hélène Sauvageau.

Cette dernière a expliqué que la ministre attend d’obtenir le rapport de la Commission de révision des programmes avant de prendre une décision sur le réseau des CPE.

TC Media

Partager cet article