SGHMC: Vers une utilisation plus historique des archives

SGHMC: Vers une utilisation plus historique des archives
Le directeur général de la SHGMC

VALEUR PATRIMONIALE. Des expériences comme celle vécue par le comité de généalogie en 2014 pour le 125e d’Albanel, l’embauche d’une stagiaire pour la réalisation de textes historique à partir des données archivées dans les différents fonds de la SHGMC, représentent des acquis qui feront maintenant l’objet de nouveaux projets afin de mettre en valeur le potentiel des archives amassées par la Société.

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Société, M. Steeve Cantin, en dressant le bilan des activités de la société en 2014. « Avec le projet d’Albanel, nous avons collaboré sur la recherche historique nécessaire au montage du monument réalisé, tout en apportant notre aide à la confection de l’exposition historique », confie M. Cantin, soulignant que ce genre de collaboration est toujours possible et fait partie de projets pour l’année.

« Nous avons là l’opportunité de diversifier les façons de mettre en valeur les archives dont nous avons la garde », précise M. Cantin tout en soulignant que ces actions sont conformes à la mission de la Société.

Dans le même esprit, la Société procède à l’embauche d’une stagiaire en rédaction pour réaliser une série d’articles sur des événements, organismes et activités qui ont marqué l’histoire de la MRC de Maria-Chapdelaine.

En 2014, la SHGMC a acquis quatre nouveaux fonds, portant à 269 le nombre de fonds recensés au centre d’archives. Quelque 43,43 mètres linéaires de documents ont été ajoutés à l’ensemble des documents écrits archivés.

Partager cet article