Saint-Thomas-Didyme planche sur plusieurs projets

Photo de dhudon
Par dhudon
Saint-Thomas-Didyme planche sur plusieurs projets
La mairesse Sylvie Coulombe a quelques dossiers et projets qu’elle veut mener à terme au cours de son premier mandat. (Photo : Courtoisie)

La Municipalité de Saint-Thomas-Didyme a une nouvelle directrice générale depuis le 14 mars dernier. Marie-Lou Darveau succède ainsi à Gabrielle Fortin-Darveau.

La mairesse Sylvie Coulombe se réjouit de l’engagement d’une fille de la place, surtout qu’il n’est jamais facile en ces temps de rareté de main-d’œuvre de pourvoir un poste administratif aussi important.

Marie-Lou Darveau assume également la tâche de secrétaire-trésorière. Elle occupait le poste de contrôleuse de gestion chez Multi-service d’Albanel et siège au conseil municipal de… Normandin.

Sylvie Coulombe indique que la nouvelle DG conservera son siège de conseillère municipale à Normadin pour ne pas provoquer le déclenchement d’une nouvelle élection et à un seul siège.

« Je ne vois pas de problème et je ne suis pas inquiète du tout », dit la mairesse.

Par ailleurs, Sylvie Coulombe et son conseil municipal mènent plusieurs dossiers de front.

L’implantation d’une garderie dans sa localité est une de ses priorités. Depuis environ les trois dernières années, la communauté est privée d’un tel service.

« C’est essentiel d’avoir un service de garde si on veut garder nos familles et en attirer de nouvelles. On travaille sur un projet-pilote avec le CPE Croque la Vie. Le nouveau service en milieu familial devrait être aménagé dans un local du Foyer culturel. On vise six à neuf places pour les enfants ».

Au cœur du village

Comme projet d’envergure inscrit au plan de revitalisation et d’embellissement de Saint-Thomas, on retrouve un aménagement au cœur du village, en trois phases.

Un projet qui se travaille en collaboration avec le SARP (Service d’aide-conseil en rénovation patrimoniale).

« C’est un aménagement citoyen qui comprend notamment un parc, des sentiers pédestres, des jeux, un circuit patrimonial. Nous attendons une réponse de financement du fédéral de l’ordre de 285 000 $. La Municipalité et le CSS du Pays-des-Bleuets sont les autres partenaires financiers », précise la mairesse Coulombe.

La première phase est évaluée à 386 000$ et ce nouvel emplacement se retrouvera derrière le Foyer culturel, la résidence des Blés d’or et l’école Jean-XXIII. Les trois phases totalisent un montant de plus de 1,2 M$.

L’administration municipale veut aussi effectuer quelques travaux d’amélioration de son réseau routier qui couvre environ 95 kilomètres. Les élus sont à faire une évaluation de travaux à réaliser en priorité.

La réfection de l’avenue Sénéchal (2 M$) et de la rue Jean-Paul Darveau (1 M$) sont de ceux-ci avec restauration des infrastructures (eau potable, égouts, etc.).

Quant à la bibliothèque municipale, elle a subi dernièrement une cure de rafraîchissement.

Enfin, Saint-Thomas-Didyme accueille de nouveaux arrivants dont huit Marocains. Ce sont des travailleurs étrangers embauchés par PF Résolu. Ils seront logés au cœur du village et c’est un comité récemment formé qui les accueille.

 

Partager cet article