Saint-Edmond-les-Plaines a un plan B

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Saint-Edmond-les-Plaines a un plan B
L’Auberge des Plaines a été réduite en cendres par un violent incendie le 23 avril dernier. (Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

Saint-Edmond-les-Plaines ne veut pas se laisser abattre par la disparition en fumée de l’Auberge des Plaines, qui constituait le dernier commerce de l’endroit. Le conseil municipal a déjà amorcé les discussions pour relancer son aire de restauration le Rendez-vous sportif.  

L’incendie qui a réduit en cendres l’Auberge des Plaines le 23 avril dernier laisse un trou dans la petite localité, un sens propre comme au sens figuré.  

« Nous avons perdu un symbole, c’était le cœur du village. C’est un coup dur parce que l’on comptait beaucoup là-dessus pour le développement de notre municipalité », laisse tomber le maire de l’endroit, Rodrigue Cantin. 

Celui-ci ajoute que la municipalité peut tout de même se compter chanceuse d’avoir évité une catastrophe de plus grande ampleur, alors que plusieurs incendies ont menacé de se déclarer. 

« Avec le vent, les tisons allaient se déposer 6 ou 7 maisons plus loin et il y avait des feux qui se déclaraient dans le foin. Il y a un garage qui a brûlé et il y a une propriété où le revêtement a fondu, mais on a évité une catastrophe grâce aux efforts de nos pompiers et de citoyens qui ont été vigilants. » 

Se relancer 

Une fois le choc de cette dure perte pour la communauté passé, le conseil municipal de Saint-Edmond-les-Plaines s’est réuni et a commencé à échafauder des plans pour la suite des choses. 

« Ce n’est pas vrai qu’il n’y aura plus d’endroit pour se rassembler à Saint-Edmond! On va relancer notre Rendez-vous sportif. À l’époque, on l’avait fermé pour ne pas nuire à l’Auberge des Plaines, mais on a encore tous nos équipements et on a entretenu notre bâtiment. On va s’organiser! » 

Le Rendez-vous sportif est un local propriété de la municipalité qui dispose des installations nécessaires pour offrir un service de restauration. Il servira de relais de motoneige pour l’hiver et, surtout, offrira un endroit pour que les citoyens puissent se rencontrer autour d’un café ou d’un repas et maintenir des liens. 

« Il suffit de trouver un tenancier qui est prêt à s’en occuper et nous, on va l’appuyer. Du même coup, si on a quelqu’un au Rendez-vous sportif, on peut s’en servir comme point d’accueil pour notre camping. On va amorcer nos démarches et on espère pouvoir avancer assez rapidement. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires