Quand Tanguy passe à la caisse

Quand Tanguy passe à la caisse

Près de la moitié des Québécois dans la vingtaine vivent encore sous le toit familial.

Au Canada, un couple vivant seul dépense en moyenne 76 725$ annuellement. Bien entendu, ce n’est pas parce que leur enfant adulte habite chez eux que toutes les dépenses augmentent. Cependant, certains postes budgétaires gonflent avec cet estomac adulte à remplir ! Comme un couple canadien dépense en moyenne 8 000$ chaque année pour s’alimenter, on peut évaluer à 4 000$ l’augmentation du budget qui découle de ce couvert supplémentaire. Ajoutez à cela quelques surcoûts, comme le chauffage de sa chambre ou la consommation d’électricité…

Le jeune adulte doit-il contribuer au budget familial ? Cela dépend de sa situation. «S’il est sur le marché du travail, il est incontournable de lui demander une pension», croit Benoit Arbour, planificateur financier chez SFL. «Mais s’il est étudiant, il devrait se concentrer entièrement sur ses cours», recommande M. Arbour.

La participation financière du jeune adulte devrait être calculée en fonction de sa capacité de payer, rappelle Maxime Lamoureux, planificateur financier chez Investors. Le jeune adulte pourrait reverser 20 % de ses revenus à ses parents, suggère Maxime Lamoureux.

Le montant versé par l’enfant ne devrait pas servir à payer les factures courantes. Les parents devraient placer l’argent récolté. Et quand leur enfant quittera la maison, ils lui reverseront le capital et les intérêts, recommandent les deux planificateurs financiers.

Pour en savoir plus : http://www.lesaffaires.com/mes-finances/planification/quand-tanguy-passe-a-la-caisse/565173 (Par Didier Bert Les Affaires)

Partager cet article