Paiement hypothécaire : les retards à un sommet depuis 5 ans

Paiement hypothécaire : les retards à un sommet depuis 5 ans
Paiement hypothécaire : les retards à un sommet depuis 5 ans

IMMOBILIER. PAR Joanie Fontaine, JOURNAL LES AFFAIRES. Après un bon départ pour janvier et février, la tendance à la baisse se poursuit pour les délaissements, par contre, les préavis d’exercice sont fortement en hausse avec un sommet depuis mars 2010.

On se rappelle qu’un préavis d’exercice est émis, par exemple, à la suite d’un retard de paiement hypothécaire. Il avertit le propriétaire que, faute de paiement ou d’entente, il pourra exercer son droit de saisir la propriété hypothéquée. Dans le cas où le propriétaire ne pourrait se soustraire aux exigences de la banque, la propriété sera alors saisie ou délaissée volontairement ce qui sera comptabilisé comme un délaissement.

En mars 2015, 948 préavis d’exercice émis et publiés au Registre foncier ont été dénombrés selon les données colligées par JLR. Il s’agit d’une augmentation de 17,9% par rapport à mars 2014. Cette hausse est largement supérieure à celle notée au mois dernier. Un tel sommet n’avait pas été atteint depuis les 981 préavis enregistrés en mars 2010.

Sur une période de 12 mois, le nombre de préavis d’exercice enregistré a grimpé à 9801. Il s’agit d’une hausse de 7,0% relativement à la période d’avril 2013 à mars 2014.

Les délaissements continuent de diminuer pour un 3e mois consécutif. La baisse est cependant de faible ampleur. Au total, 206 délaissements ont été émis en mars 2015 soit une diminution de 2,8% comparativement à mars 2014. Pour les 12 derniers mois, un total de 2437 délaissements ont été émis, soit une augmentation de 13,0% relativement à la même période un an plus tôt.

Partager cet article