Nouveau local et davantage de services pour la SAAQ à Dolbeau-Mistassini

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Nouveau local et davantage de services pour la SAAQ à Dolbeau-Mistassini
Le bureau d’immatriculation Maria-Chapdelaine emménagera dans son nouveau local de la 7e avenue à la mi-décembre. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Le bureau d’immatriculation Maria-Chapdelaine déménagera dans de tout nouveaux locaux situés sur la 7e avenue, en plein centre-ville de Dolbeau-Mistassini. Des espaces mieux adaptés qui permettront aussi de rehausser le niveau de service de la SAAQ offert dans le milieu.

La Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini, qui agit à titre de mandataire pour le bureau d’immatriculation, complète un investissement de l’ordre de 200 000 $ afin d’aménager les nouveaux locaux.

« Ce projet nous permet d’améliorer significativement les locaux et donc les lieux de travail de nos employés. C’est un service de proximité important chez nous et on est bien content de pouvoir le pérenniser. Pour notre organisation, c’est une source de revenus non négligeable pour le financement de nos activités », précise Guillaume Ratté, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini.

D’ailleurs, le local abritera également le bureau de la Chambre de commerce et offrira une salle de réunion pour de petits groupes.

« C’est un investissement dans lequel nous  sommes soutenus par différents partenaires du milieu. C’était important pour nous de pouvoir le faire sans alourdir notre fardeau financier sur le long terme. »

Valérie Tremblay, coordonnatrice de la Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini, et Guillaume Ratté, président, se réjouissent d’offrir un service de proximité élargi à la population.

Services bonifiés

Le déménagement du bureau d’immatriculation s’accompagne d’une bonification des services. Le point de service de Dolbeau-Mistassini sera désormais en mesure d’offrir les examens pratiques et théoriques pour l’obtention du permis de conduire, et ce, sans devoir avoir recours à l’unité mobile de la SAAQ.

On ajoute également les examens pratiques et théoriques pour les véhicules de classe lourde à la gamme de services.

« La seule différence avec un centre de service de la SAAQ, c’est que nous ne pourrons pas offrir le service pour les permis de conduire des États-Unis. Pour le reste, ce sera pareil », fait valoir Valérie Tremblay, coordonnatrice de la Chambre de commerce et d’industrie de Dolbeau-Mistassini.

Les travaux se poursuivent et on prévoit pouvoir emménager vers la mi-décembre. Deux employés à temps plein y trouveront de l’emploi et la Chambre de commerce entend évaluer continuellement les besoins afin de déterminer si des ressources additionnelles sont nécessaires.

« Nous allons continuer de fonctionner avec le service sur rendez-vous et sans rendez-vous. Les deux options sont appréciées par la population. »

Partager cet article