Mobilisation d’enseignants à Saint-Félicien

Mobilisation d’enseignants à Saint-Félicien
Manifestation d'enseignants à Saint-Félicien

ÉDUCATION. Plus de 700 enseignants et enseignantes étaient attendus, lundi soir, devant les bureaux de Saint-Félicien du premier ministre Philippe Couillard à l’occasion d’une manifestation visant à dénoncer ce qu’ils qualifient de recul en éducation.

Au moment où TC Media était de passage, autour de 300 personnes étaient déjà sur place, pour la plupart des syndiqués de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, mais également de la Commission scolaire Lac-Saint-Jean. L’activité se tenait dans le cadre de la Journée mondiale des enseignants.

« Pour nous, c’est important de se réunir ensemble et de manifester notre mécontentement. On sent qu’on a l’appui de la population et on veut lui faire savoir qu’on va continuer de se battre contre les reculs en éducation », a indiqué France Lapierre, présidente du Syndicat de l’enseignement Louis-Hémon.

Cette mobilisation visait également à faire connaître l’insatisfaction des syndiqués à l’endroit des dernières offres déposées par le gouvernement du Québec. « La dernière offre est pratiquement pire que ce qui avait été déposé auparavant. Le gouvernement n’offre aucune écoute. On a obtenu des mandats de grève très forts et va probablement devoir se rendre là, je pense qu’on n’aura pas le choix », laisse tomber France Lapierre.

Celle-ci ne craint pas qu’une éventuelle grève ne vienne faire en sorte que les enseignants perdent l’appui des parents. « Je pense que les parents vont comprendre parce qu’on se bat essentiellement pour les services aux élèves », affirme-t-elle.

Partager cet article