Mairie de Dolbeau-Mistassini: un bilan positif pour Pascal Cloutier

Cédrick Boulianne
Mairie de Dolbeau-Mistassini: un bilan positif pour Pascal Cloutier
À six mois des élections municipales, Pascal Cloutier affirme tirer beaucoup de satisfaction d’avoir vu aboutir des dossiers d’importance comme le complexe aquagym et la route de Vauvert pendant son mandat. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Dolbeau Mistassini: À l’approche des élections municipales, le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, se dit tout de même satisfait de son premier mandat. Le principal intéressé affirme qu’il aurait voulu en faire plus sur certains dossiers, mais est conscient que ce n’était pas toujours possible.

« Au début de mon mandat, nous avons réalisé une liste de projets que nous voulions réaliser au cours de ces quatre ans et honnêtement, pratiquement tout ce qui était sur cette liste a été réalisé, donc on se doit d’être fier », affirme le maire de Dolbeau-Mistassini.

Bien que plusieurs aient vu le jour au cours des quatre dernières années, la concrétisation du nouveau Complexe sportif Desjardins fait sans aucun doute partie de ceux qui ont marqué le mandat du maire sortant.

« Le dossier du complexe aquagym a été un projet majeur qu’on a réalisé. Il y a aussi eu que la Route de Vauvert et plusieurs autres projets de développement économique qui ont été bons pour Dolbeau-Mistassini. C’est un ensemble de réalisations qui me rendent fier », avoue-t-il.

Un regret

D’un autre côté, Pascal Cloutier estime qu’il aurait pu faire mieux ailleurs. Tout ce qui entoure la question de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques lui a laissé un goût amer en bouche.

« Le dossier des milieux humides, je pense qu’on a manqué le rendez-vous. On aurait dû mettre plus de pression pour que ce soit mieux adapté aux régions. C’est une loi qui s’applique plus pour les grands centres, mais le secteur de Dolbeau-Mistassini compte beaucoup de milieux humides. C’est un frein à plusieurs endroits et ça nous fait mal! »

Politique de proximité

Pour Pascal Cloutier, le plus satisfaisant en politique municipale, c’est d’avoir la capacité de changer les choses.

« Je croise des gens et ils me parlent de toutes sortes de dossiers. Lorsque c’est possible de le faire, c’est certain que je vais tenter de régler leur problème. C’est un peu une paye pour nous en même temps que les gens soient satisfaits de notre travail. »

Il ajoute ne pas avoir eu de raisons de se plaindre puisque les gens se sont montrés très respectueux. La volonté de la population locale de voir avancer les dossiers a offert une bonne dynamique de travail pour les élus, dit-il.

Pascal Cloutier sera-t-il au rendez-vous pour solliciter un deuxième mandat? Sa décision n’est toujours pas prise et il affirme poursuivre sa réflexion.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *