Les Jardins communautaires de la Trappe préparent le terrain

Photo de dhudon
Par dhudon
Les Jardins communautaires de la Trappe préparent le terrain
(Photo : Courtoisie)

Les Jardins communautaires de la Trappe préparent le terrain à l’approche de sa nouvelle saison. Situés derrière le bâtiment emblématique de l’ancien monastère des pères trappistes, entre les secteurs de Dolbeau et de Mistassini, les jardins devraient ouvrir aux alentours du 24 mai.

Quelques nouveautés marqueront la saison 2022 alors que l’organisme présidé par Serge Simard a reçu une aide financière de 5 370 $, dans le cadre du programme Nouveaux horizons pour les aînés.

« Grâce à cette subvention, nous allons offrir trois bacs de jardinage surélevés pour faciliter la tâche aux personnes âgées avec des limitations physiques. On pense ici aux maux de genoux, de dos, aux difficultés à se déplacer avec un quadriporteur, etc. Ces personnes vont pouvoir ainsi jardiner à leur aise. »

L’aide financière du programme va permettre aussi de mettre en place un projet de parrainage. Ainsi, dix personnes âgées pourront jardiner des légumes à la maison ou à leur appartement. Dix parrains-marraines se rendront au début de la saison chez les personnes sélectionnées afin de leur apporter un bac de jardinage, de la terre, du compost et les semences désirées.

52 jardins et 130 membres

« Au cours de l’été, ces parrains et marraines se rendront occasionnellement chez ces personnes pour vérifier l’évolution des cultures, donner des conseils et récupérer les bacs une fois la récolte de l’automne terminée », poursuit Serge Simard.

Les Jardins communautaires de la Trappe en sont à leur 18e année. Le vaste espace peut accueillir 52 jardins (parcelles de terrain, sur réservation) au coût de 25 $ pour un espace de 12.5 pieds par 25 pieds et de 50 $ pour un terrain de 25 pieds par 50 pieds. Pour les bacs surélevés (3 pieds par 6 pieds), c’est gratuit la première année.

Pour le parrainage avec un bac je jardinage à la maison, qui est aussi gratuit, il faut contacter Raymond Gauthier au 418 276-4033 ou par courriel (ray-gauthier1@hotmail.com).

Selon Serge Simard, il est à prévoir une bonne saison de jardinage alors que l’organisme compte environ 130 membres de tous âges, dont des familles. L’activité est toujours très populaire et avec les deux années de pandémie, il semble que les gens ont le goût plus que jamais de cultiver des légumes.

Chaque début de printemps, des bénévoles procèdent au rotocultage des terrains, rendent accessibles les outils, préparent le système d’eau pour chaque jardin, bref voient à ce que les membres ne manquent de rien pour leur saison de jardinage.

 

Partager cet article