La Maison en bas d’la côte met le paquet pour l’Halloween

Photo de dhudon
Par dhudon
La Maison en bas d’la côte met le paquet pour l’Halloween
(Photo : courtoisie)

La Maison en bas d’la côte à Saint-Eugène reprendra du service le vendredi 28 octobre à l’occasion de la fête de l’Halloween. Hanté par deux années de pandémie où il n’a pu tenir son traditionnel événement, Martin Ouellet avait le goût de mettre le paquet cette année pour souligner ce retour.

La visite sera ouverte au public entre 18h et 22h30. Ce passionné de cette fête mythique et membre de l’association Les Trippeux d’Halloween du Québec avoue qu’il a difficilement digéré l’annulation de cette fête, particulièrement le rendez-vous manqué de l’an dernier.

« Tout est prêt maintenant pour accueillir la population. Le trajet à l’intérieur de la maison hantée a été complètement refait et j’ai beaucoup de nouveautés. J’ai ajouté des décors, des déguisements, des personnages et plusieurs effets spéciaux. Il y a un zombie enragé et qui veut sortir de sa boîte, une salle de clowns maléfiques entièrement réaménagée et aussi la prison des goules », indique son concepteur.

Martin Ouellet rappelle que les visites à la Maison en bas d’la côte s’adressent aux jeunes et aux adultes, mais à partir de 13 ans. Encore cette année, 70 % des revenus à l’entrée seront remis au Groupe Espoir. L’entrée est à 3 $, mais les gens peuvent donner plus, ce qui aidera d’autant l’organisme parrainé et la Maison en bas d’la côte, qui gardera 30 % pour alléger le coût de ses dépenses.

Tout est en place

Bon an mal an, Martin Ouellet investit 2 500 $ dans les infrastructures, soit environ 25 000 $ depuis 10 ans.

La visite s’effectuera par groupes de cinq personnes et cinq groupes à la fois. C’est pour une question de sécurité et de fluidité. La visite dure de 15 à 20 minutes.  Une quarantaine de bénévoles jouent des personnages, mais peuvent aussi intervenir en cas de besoin. Une infirmière est aussi sur les lieux en plus de deux agents de sécurité.

Les pompiers du Service de sécurité incendie ont par ailleurs vérifié l’état des lieux et selon Martin Ouellet, tout est parfaitement en règle et sécuritaire. Sept sorties de secours d’urgence ont été aménagées sur le parcours. La Municipalité de Saint-Eugène est aussi partenaire de l’événement.

Martin Ouellet demande par ailleurs aux visiteurs d’utiliser le stationnement derrière le centre communautaire ou du côté gauche de l’église. Le site est à quelques centaines de pieds seulement.

À sa dernière édition, en 2019, plus de 800 personnes avaient visité le site.

Partager cet article