La construction de la caserne débute à Dolbeau-Mistassini

La construction de la caserne débute à Dolbeau-Mistassini
Les travaux de construction de la nouvelle caserne à Dolbeau-Mistassini ont reçu l’aval du MAMOT.

CONSEIL DE VILLE . Les travaux de construction de la nouvelle caserne à Dolbeau-Mistassini s’amorcent cette semaine alors que l’acceptation du règlement d’emprunt de 3 850 000$ a été rendue par le ministère des Affaires municipales et de l’occupation du territoire et que les conditions du terrain permettent les travaux de compactage et de fondations.

Le chantier devrait s’étendre sur une période de 35 semaines. Le conseil municipal a bon espoir que la livraison s’effectuera pour le début de décembre tel que prévu lors de l’adoption du règlement. Le maire Richard Hébert devait par ailleurs rappeler que les travaux de 3 850 000 $ bénéficieront d’une aide financière de 50% de la part du gouvernement du Québec.

Communication

C’est sur division que le conseil de ville de Dolbeau-Mistassini a décidé de rendre permanent le poste de conseillère en communication et de relation avec le milieu. Cinq des conseillers et le maire ont voté en faveur de l’embauche sur une base permanente de la personne qui occupait ce poste comme contractuelle depuis maintenant un an. Pour le conseiller Rémi Rousseau, l’évaluation du travail réalisé au cours de la dernière année a permis d’établir que cette fonction était nécessaire et qu’elle permettait d’assurer de meilleures communications et relations avec les citoyens. Pour sa part, la conseillère Françoise Bergeron, qui a voté contre, a dit ne pas croire que ce poste était une nécessité comme permanent. Elle souligne que la formule de contractuelle et sur demande représentait la décision la plus efficace.

Rémunération

Les élus de Dolbeau-Mistassini adopteront une hausse de leur rémunération au cours de la prochaine séance publique du conseil municipal. Le maire Richard Hébert a souligné que cette augmentation s’effectue dans une démarche de rattrapage par rapport aux rémunérations versées par des villes de même taille. Ainsi, le salaire et l’allocation de dépenses du maire passeront de 77 100$ à 81 239$ en 2016, et de 81 329 $ à 84 490$ en 2017. Quant aux conseillers ils verront leur salaire et leur allocation de dépenses passer de 13 735$ à 14 261 $ en 2016 et de 14 261 $ à 14 618 $ en 2017. À cette rémunération s’ajoute l’augmentation du coût de la vie telle que définie par l’IPC.—J.S.

Partager cet article