Délices du Lac-Saint-Jean fait sa place dans les supermarchés IGA et Bonichoix

Délices du Lac-Saint-Jean fait sa place dans les supermarchés IGA et Bonichoix
La tarte aux bleuets sauvages biologiques est l’un des produits signés Délices du Lac-Saint-Jean que l’on retrouvera dans les IGA et Bonichoix.

PARTENARIAT. L’entreprise Délices du Lac-Saint-Jean fait son apparition sur les tablettes de tous les IGA et Marché Bonichoix du Québec, alors qu’elle vient tout juste d’élaborer une entente avec le distributeur Sobeys.

Après les Serres Toundra dans la région, c’est maintenant au tour de la compagnie Délices du Lac-Saint-Jean de s’associer avec le géant de la distribution Sobeys inc.

« C’est un premier pas dans la grosse boîte. On fait le pont entre l’artisanat et une distribution à plus grande échelle », se réjouit l’une des propriétaires à l’annonce de ce partenariat, Émilie Gaudreault.

C’est le propriétaire du IGA de Saint-Félicien, Marc Desbiens, qui a mis en contact les entrepreneures spécialisées dans la transformation du bleuet avec Sobeys. L’idée de s’associer en affaires est vite arrivée, mais les termes de cette collaboration restent toujours indéfinis.

« Actuellement, c’est une entente verbale que l’on a. On va poursuivre l’association le plus longtemps possible selon la réponse des clients. On veut que tout le monde en ressorte gagnant, et Sobeys a vraiment à cœur le soutien du marché agroalimentaire au Québec », mentionne Mme Gaudreault.

Nouveaux produits

Des produits de Délices du Lac-St-Jean sont déjà offerts dans certains points de vente au Québec, comme c’est le cas pour des confitures, des sirops, des thés et même des articles pour le corps.

Toutefois, l’entente annoncée mardi concerne deux nouveaux produits, soit la tarte aux bleuets sauvages biologiques, ainsi que le sac de bleuets congelés.

« Il n’y a pas de bleuets biologiques sur le marché actuel. Vous n’avez pas idée à quel point on recevait des appels pour savoir si on vendait des bleuets congelés, raconte Émilie Gaudreault. Maintenant, on va l’offrir partout au Québec, et il s’agit d’un bleuet sauvage biologique de notre région. »

Les deux nouveaux produits sont issus d’une collaboration avec d’autres entreprises, notamment Salaison Besson pour la tarte, ainsi qu’une compagnie de l’extérieur de la région pour l’emballage des bleuets congelés.

Il s’agit d’une façon de transformer davantage de petits fruits emblématiques de la région, puisqu’il y en a plus de cueillis que de transformés.

Partager cet article