De nouveaux forages en janvier au nord de Girardville

De nouveaux forages en janvier au nord de Girardville
Les forages sur la propriété Samaqua de la compagnie MDN débuteront au cours des prochaines semaines.

MINES. La direction de MDN, propriétaire d’une anomalie magnétique circulaire appelé Samaqua au nord de Girardville, entreprendra des travaux de forage sur la propriété au cours du mois de janvier, travaux évalués à plus de 400 000 $.

C’est ce qu’a indiqué le président et chef de la direction de MDN, M. Claude Dufresne, qui souligne que le ministère des Ressources naturelles devrait délivrer les permis d’exploration au cours des prochains jours.

« L’entreprise de forage est fin prête à démarrer les travaux qui devraient durer plus de deux semaines et permettre de connaître le potentiel de niobium, contenu sur la propriété », indique M. Dufresne.

En fait, les travaux de forage s’amorceront dès qu’un chemin d’accès aura été construit, contrat qui sera octroyé à des entreprises locales, tant pour la coupe de bois que pour les travaux de voirie.

Métaux

M. Dufresne précise que la propriété de Samaqua, qui est située à 23 km au sud-est du gîte Crevier au nord de Girardville, présente des similitudes avec la mine de niobium de Niobec. Selon les relevés magnétiques effectués au cours de l’été et de l’automne dernier, trois cibles ont été identifiées pour effectuer les forages, des cibles susceptibles de contenir une teneur en niobium et en tantale comme c’est le cas pour le projet Crevier.

« Les données recueillies jusqu’à présent nous portent à croire que l’on serait en présence de cuivre et de nickel en plus du niobium et du tantale », souligne M. Dufresne, qui rappelle que seuls les forages seront en mesure de confirmer ces teneurs.

Dans l’éventualité où le cuivre et le zinc seraient présents en quantité exploitable économiquement, il s’agirait d’une première dans le développement de l’industrie minière au Saguenay-Lac-Saint, de préciser M. Dufresne. La propriété Samaqua est détenue à 100% par MDN, alors que dans le projet Crevier, la minière est propriétaire à hauteur de 72,5%.

L’analyse des carottes qui seront prélevées lors du forage sera effectuée au cours du premier trimestre de 2015. Cette dernière sera déterminante quant au potentiel minier contenu dans l’anomalie magnétique circulaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *