Conseil des commissaires : Une première réunion teintée de rumeurs de fusion

Conseil des commissaires : Une première réunion teintée de rumeurs de fusion
Le conseil des commissaires de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets.

ÉDUCATION. La première réunion du nouveau conseil des commissaires de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets s’est tenue avec une ombre au tableau. L’information voulant que le gouvernement abolisse la moitié des commissions scolaires suscite des interrogations.

À priori, la présidente de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, Brigitte Gagné, se montre disposée à faire preuve d’ouverture. « Je l’avais mentionné dans ma campagne, j’appuie la démarche de revoir les structures. Il y a des partages de services qui sont envisageables, mais là on parle de fusion. On en saura plus jeudi au conseil général », a-t-elle commenté.

Si le gouvernement va de l’avant avec l’idée de couper de moitié le nombre de commissions scolaires, il est probable qu’une ou plusieurs fusions aient lieu au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Un déménagement des instances décisionnelles vers Alma ou encore Saguenay pourrait hypothétiquement être possible.

Brigitte Gagné n’est pas prête à abandonner la partie à ce niveau. « Ça reste à voir. La fusion de services se fait bien, mais il faut que les ressources demeurent à proximité », laisse-t-elle tomber.

Le directeur général de la Commission scolaire, Serge Bergeron, rappelle toutefois qu’avant toute fusion éventuelle, la loi prévoit la mise en place d’un conseil provisoire pour amorcer une réflexion sur l’ensemble de ces enjeux.

Vice-présidence

À l’issue d’un vote, Chantale Arnold a été élue à la vice-présidence de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets. Elle avait occupé le poste lors du précédent conseil des commissaires.

Partager cet article