Club Quad Maria-Chapdelaine : un sentier entre le lac à Jim et Chibougamau

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Club Quad Maria-Chapdelaine : un sentier entre le lac à Jim et Chibougamau
Le Club Quad Maria-Chapdelaine souhaite mener à terme un projet de sentier entre Chibougamau et le lac à Jim. (Photo : courtoisie)

Les amateurs de quad pourraient bien avoir un nouveau terrain de jeu à essayer d’ici quelques années. Le Club Quad Maria-Chapdelaine projette un sentier qui rallierait le Centre touristique du lac à Jim à Chibougamau.

Cette idée n’est pas nouvelle et est sur la table depuis déjà un bon bout de temps. Le dossier a toutefois été réactivé de façon sérieuse et une étude a été commandée afin de connaître les coûts du projet.

« Nous avons demandé au Groupe AGIR de nous faire une estimation des coûts. Il y a beaucoup de chemins de classe 3 et 4 à emprunter et aussi des ponceaux dont il faut connaître l’état. Il nous faut cette estimation avant de pouvoir aller en recherche de financement, mais le projet est sur la table », indique Yvan Pilote, vice-président du Club Quad Maria-Chapdelaine.

Le Club a souligné l’apport de Luc Girard, qui fut président de l’organisme plusieurs années ainsi qu’un bénévole chevronné. Il est ici accompagné de sa conjointe.

Le sentier projeté serait d’environ 250 km, ce qui représente une assez longue distance pour une randonnée de quad.

« Les sentiers de motoneige, c’est comme un tapis et tu peux faire de la longue distance. En quad, ce n’est pas la même chose, tu ne peux pas rouler aussi vite. Faire 200 à 250 km dans une journée, c’est une grosse journée. Pour faire ce sentier, il vaudra mieux partir tôt! »

Néanmoins, le Club Quad croit qu’il y aurait de l’intérêt pour ce nouveau sentier. Et le projet s’inscrit dans une volonté de développer une boucle qui pourrait attirer des amateurs dans la région.

« Le but, c’est d’attirer des gens, de s’ouvrir le plus possible à la clientèle. Pour Chibougamau, c’est aussi intéressant d’avoir un débouché et de pouvoir accueillir des quadistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

D’ailleurs, l’entretien de ce sentier pourrait faire l’objet d’un partenariat entre le Club Quad Maria-Chapdelaine et celui de Chibougamau. Par contre, il ne serait pas question d’avoir des agents dans ce sentier comme c’est le cas ailleurs, précise Yvan Pilote.

Environnement

Dans un autre dossier, le Club Quad Maria-Chapdelaine est à faire réaliser un inventaire complet de l’état de ses ponts et ponceaux sur l’ensemble de ses sentiers.

« On veut avoir une vision claire de l’état de nos sentiers et surtout s’assurer que l’on soit aux normes en lien avec les exigences environnementales. Nos sentiers seront catégorisés et on pourra bien prévoir nos efforts d’entretien. »

Le rapport devrait être fourni vers l’automne 2020 et un programme d’entretien sera élaboré en vue de 2021.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des