Acquisition de Résolu par Domtar : Dolbeau-Mistassini craint un éloignement des centres décisionnels

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Acquisition de Résolu par Domtar : Dolbeau-Mistassini craint un éloignement des centres décisionnels
(Photo : Trium Médias - archives)

L’achat de Produits forestiers Résolu par Domtar, une filiale du Groupe Papier Excellence, en a pris plusieurs par surprise la semaine dernière. Pour le maire de Dolbeau-Mistassini, André Guy, il y a lieu de craindre une perte d’influence du milieu en raison de l’éloignement des centres décisionnels.

« Il faut être prudent et voir la suite des choses, mais mon inquiétude, c’est de voir le centre de décision qui s’éloigne de plus en plus de nous. Domtar a son siège social à Montréal, comme Résolu, mais si je suis un bon administrateur, je ne conserve pas deux sièges distincts et je fusionne tout ça. Groupe Papier Excellence, lui, a son siège social à Vancouver », note André Guy.

Celui-ci espère que des administrateurs d’importance de PFR pourront obtenir une place au sein du conseil d’administration de l’acquéreur, question que les liens qui ont été tissés entre les communautés et Résolu ces dernières années ne se perdent pas.

« Il y a beaucoup de signaux positifs et les gens se veulent rassurants, mais je me souviens bien de l’acquisition d’Alcan par Rio Tinto. On nous a fait beaucoup de promesses qui n’ont pas été tenues. On me dit que Résolu demeure en place, mais on va quand même demander une rencontre, car il y aura sans doute une restructuration. »

Installations en santé

Ceci dit, le maire n’a pas de crainte pour les installations locales, que ce soit la papetière ou encore les usines de sciage du secteur.

« Notre papetière est en très bonne santé, elle est parmi les meilleures pour les coûts de production, je ne suis pas inquiet pour son avenir. Ma crainte, c’est vraiment notre capacité d’influencer. »

D’autant plus que la Ville de Dolbeau-Mistassini avait plusieurs tractations en négociations avec Produits forestiers Résolu. Le projet de réseau de chaleur, le complexe serricole et des négociations sur l’acquisition de certains terrains étaient notamment en cours.

« Nous avions beaucoup de transactions en cours avec Produits forestiers Résolu, qui est vraiment un partenaire important chez nous. Avec cette annonce, je comprends un peu mieux pourquoi les discussions n’avançaient plus beaucoup depuis quelques mois. »

Travailleurs

Du côté des travailleurs, peu d’information semble avoir filtré. Le président du syndicat des employés de la scierie de Mistassini, Dany Larouche, précise avoir eu bien peu de détails au sujet de la transaction.

« Ce que l’on nous dit, c’est que rien ne change. Je crois que même le personnel-cadre en sait très peu. J’ai communiqué avec notre directeur et il pense que ce sera bénéfique pour nous, que ça génèrera des opportunités. »

Partager cet article