Évasion de prison d'un Hells Angels à Laval

Évasion de prison d'un Hells Angels à Laval
Jonathan Dulac a obtenu une sentence de 10 ans pour avoir tué Keven Duquet.

Samedi soir, le membre des Hells Angels René Charlebois, surnommé Baloune, a pris la poudre d’escampette du pénitencier Montée Saint-François, à Laval, où il était incarcéré depuis 2001. Des recherches intensives sont en cours afin de le retracer.

C’est lors du dénombrement des détenus que la disparition du criminel de 48 ans, a été constatée. Le pénitencier lavallois est un établissement carcéral à sécurité minimum composé d’unités résidentielles. Les détenus peuvent se promener librement sur le terrain de la prison. Des artères importantes desservies par des circuits d’autobus passent tout près. Les policiers ignorent toutefois encore comment le détenu a pris la fuite et si un complice l’attendait dans un véhicule.

On se souviendra que René Charlebois, un proche de l’ancien chef des Hells, Maurice « Mom » Boucher, purgeait entre autres depuis 2001 entre autres une peine de 15 ans pour meurtre non prémédité de Claude DeSerres, un informateur de la police. En plus d’avoir été reconnu coupable pour son implication dans des affaires de stupéfiants, il avait également plaidé coupable, en 2000, à des accusations de complot pour meurtres, de gangstérisme et de trafic de drogue. Il avait écopé de 20 ans de prison pour ces crimes. Sa peine actuelle était donc la prison à vie avec un minimum de 15 ans à purger.

Charlebois avait fait les manchettes en 2000 lorsque les médias avaient dévoilé que Ginette Reno et Jean-Pierre Ferland avaient chanté à son mariage.

TC Media

Partager cet article