Gros « boom » : peut-être un bolide ou un cryoséisme?

Gros « boom » : peut-être un bolide ou un cryoséisme?
séisme

MYSTÈRE. Deux théories semblent se dégager relativement au gros « boom » qui a été entendu dimanche soir à Dolbeau-Mistassini : un bolide ou encore, un cryoséisme.

Un événement semblable est survenu à plusieurs reprises à la fin janvier en Gaspésie. De nombreux citoyens ont rapporté un bruit sourd comme celui qui s’est produit à Dolbeau-Mistassini, soit une impression qu’on laissait tomber quelque chose sur la maison.

L’astronome amateur Gino Audet a lancé une page Facebook intitulée « Boom en Gaspésie », dans laquelle il rapporte le phénomène et les observations qui y sont liées. Dans certains des cas répertoriés, Gino Audet est confiant d’avoir pu lier les événements à un bolide, soit un météore qui explose dans l’atmosphère.

« J’ai pu trouver quelques témoins visuels qui ont effectivement vu un bolide. Certaines caméras ont aussi capté un flash. J’ai pu obtenir des confirmations dans au moins trois cas », affirme Gino Audet.

Ce dernier précise qu’au départ, l’hypothèse d’un cryoséisme avait été avancée. « J’ai parlé à différents spécialistes, dont l’astrophysicien Robert Lamontagne. Il avait lui-même avancé l’hypothèse de la météo au départ, mais cette hypothèse a été écartée », affirme l’astronome amateur.

La récurrence du phénomène pose toutefois problème quant à l’hypothèse du bolide, puisqu’il s’agit d’une occurrence plutôt rare peu susceptible de se produire à plusieurs reprises à un même endroit sur une courte période de temps.

Possible à Dolbeau-Mistassini?

TC Media a contacté le président du Club d’astronomie Les Boréalides, Claude Boivin, lui-même un féru d’astronomie. Celui-ci avait entendu parler du « boom » de Dolbeau-Mistassini, mais n’était pas en mesure de confirmer si une observation avait eu lieu.

« Ça pourrait être ça. Peut-être une météorite qui frappe le sol, mais dans ce cas on aurait certainement vu quelque chose, ou peut-être un météore. Habituellement, un météore est très lumineux et plusieurs personnes seraient en mesure d’en rapporter l’observation », souligne Claude Boivin.

Cryoséisme

Quant à l’hypothèse du cryoséisme, elle a été avancée par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’eau qui s’infiltre dans le sol et qui, lors d’un refroidissement, prend de l’expansion en se transformant en glace, exerçant ainsi une pression sur les roches et à la terre. Cette pression peut faire éclater la roche ou la terre, créant ce qui s’apparente à un tremblement de terre.

La quantité de pluie qui est tombée récemment est certainement suffisante pour appuyer un tel scénario, mais n’a pas été suivie d’une vague de froid très intense. Par ailleurs, le grand « boom » entendu a été perçu sur un très vaste territoire qui couvre une bonne partie du nord du Lac-Saint-Jean.

Qu’on soulève l’hypothèse d’un bolide ou du cryoséisme, tous les éléments ne semblent pas nécessairement concorder. Tout comme dans le cas de la Gaspésie, qui a laissé les scientifiques perplexes, on risque de devoir s’en tenir à des suppositions. 

Partager cet article